Les marques que peut laisser une violence psychologique ou physique sont indélébiles. 

C'est ce que l’organisation Cruces x Rosas a voulu faire entendre en créant des savons violets qui tachent les mains. Le but ? Montrer à travers ces traces laissées sur les mains que les violences faites aux femmes sont source d'une souffrance qui ne s'efface pas.

Cette organisation ne veut plus que la société ferme les yeux sur ces crimes.

Face aux chiffres alarmants selon lesquels 10 femmes seraient assassinées chaque jour dans le pays et plus de 357 seraient portées disparues depuis le début de l’année, Cruces x Rosas encourage les personnes utilisant les savons à partager des photos de leurs mains sur les réseaux sociaux.  L'organisation a également créé un hashtag pour toucher le plus grand nombre en taguant #NoTeLavesLasManos ("Ne te lave pas les mains").

Au-delà de leur couleur mauve, les savons sont en forme de visages de femmes. 

En collaboration avec l’agence Ogilvy PR Mexico, l’association a créé ces 4 savons baptisés El Jabón que Mancha ("le savon qui tâche"). Une initiative de lutte et de sensibilisation sur un sujet encore trop peu écouté. L'objectif étant de ne pas se cantonner à un seul pays, mais de sensibiliser le plus de personnes possible à l'échelle internationale.

Les Éclaireuses

 

Source : Cruces Rosas Source : Cruces Rosas

 

 

Tags : violence, News Beauté, Femme