Less is more ! 

C'est un peu l'idée que vous devriez inculquer à votre boss... Pourquoi on vous dit ça ? 

Parce qu'une étude scientifique vient de prouver que travailler uniquement 4 jours par semaine serait extrêmement bénéfique pour vous, votre santé et même l'environnement.

Et c'est Alex Williams, conférencier en sociologie à l'Université de Londres, qui le dit dans son dernier papier pour The Conservation. Voilà de quoi argumenter face à votre patron : si la science le dit, c'est que c'est vrai !

Et si cela ne suffisait pas, on a des preuves à l'appui.

Côté environnement déjà, un simple calcul mathématique tend à prouver que les gens circulent en effet beaucoup moins lors d'un week-end de trois jours, même s'il partent en week-end, que lorsqu'il se déplacent tous en même temps lors d'une journée de travail type.

Ces déplacements étant, qui plus est, concentrés à des heures de pointe, l'émission de CO2 n'en est que plus élevée. Et comme tout le monde le sait, ces montées de pollution brutales sont bien plus nocives pour nous, travailleurs urbains, que la pollution continue. 

Enfin, côté santé, une étude de l'université de l'Ohio a prouvé que travailler plus de 60 heures par semaine triple les risques de crise cardiaque, de cancer, d'arthrite ou encore de diabète... Des maladies pas très sympathiques qu'on pourrait donc éviter en se ménageant plus et en évoluant dans un cadre environnemental bien plus adéquat. 

Alors moins de boulot pour sauver la planète, notre petit corps et augmenter en productivité les heures travaillées, un deal qu'on ne peut que signer ? On vous laisse, nous on doit aller parler à nos boss ! 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 Photo : David Dunan