Put a ring on it : La bague connectée Samsung, un allié de taille pour la santé des femmes ?

Juliette Gour 10 juillet 2024

Samsung veut nous passer la bague au doigt ? Il se pourrait bien. Le dernier né de la Gamaxy Samsung - la ring - a décidément tout pour nous séduire. On vous explique.

Comme chaque année, mois de juillet rime avec nouveautés pour le géant de la tec sud coréenne. Une fois n'est pas coutume, Samsung a mis les petits plats dans les grands pour présenter au monde entier les prochains produits phare. Nouveaux téléphones, nouveaux Galaxy Buds, nouvelles Galaxy Watch, Samsung nous promet pléthores de lancements tous plus excitants les uns que les autres. Mais le produit qui a surtout attiré notre attention, c'est évidemment la Galaxy Ring, un petit bijou de technologie qui permet à Samsung d'entrer dans une nouvelle aire dans le domaine de la santé et du bien-être.

Véritable objet du futur, il pourrait bien se généraliser dans les années à venir. Pourquoi ? Parce que la ring permet de garder un œil sur sa santé, sans jamais être gênante ou invasive. Légère, résistante à l'eau et dotée d'une autonomie de 7 jours, c'est un objet pensé pour être (presque) oublié et c'est peut-être ce qui nous plaît le plus ! 

Une ring pensée pour accompagner les femmes au quotidien ?

L'application Samsung Health, qui condense les données récoltées grâce à la Galaxy Watch, est aujourd'hui utilisée par près de 75 millions d'utilisateurs dans le monde et dans le lot, il y a évidemment des femmes, soucieuses de leurs santés. Si la ring a été pensée pour fonctionner seule ou en duo avec la watch, elle permet surtout de pousser les mesures de métriques encore plus loin. Un focus sur la santé des femmes avait déjà été ajouté lors de la dernière mise à jours des Watches, mais cette fois, il est question de relevé de températures et de trackings ultraprécis.

©Galaxy Ring Samsung ©Galaxy Ring Samsung

L'objectif ? Permettre aux femmes d'avoir des données précises sur leur cycle menstruel. Les variations de températures étant liées à certaines périodes du cycle, les utilisatrices pourront précisément savoir si elles sont en période d'ovulation, en période lutérale... La ring pourrait même théoriquement vous permettre de savoir si vous êtes enceinte ou non, vu que la température du corps des femmes est plus élevée pendant le premier mois après la fécondation. Mais attention, malgré la précision, la ring n'est pas infaillible et elle ne peut pas servir de "moyen de contraction" par tracking.

Une IA qui booste les données

Il fallait s'en douter, les équipes Samsung ont également travaillé sur une IA qui facilite la lecture des résultats et des données. Les différents capteurs de la ring récupèrent des données tout au long de la journée et l'IA s'occupe de les combiner pour créer des rapports aussi précis que possible. Au bout de plusieurs jours d'utilisation, il est donc possible d'avoir une estimation quotidienne de sa santé, en fonction de sa température, de son sommeil, de son rythme cardiaque...

Disponible en 9 tailles, cette bague connectée n'est évidemment pas la première du genre (on se souvient du buzz autour de l'Oura ring), mais c'est sûrement la plus complète. Samsung a accordé un soin tout particulier à la captation des données, tout en travaillant sur une esthétique discrète, pour convenir au plus grand nombre. Déclinée en 3 couleurs et livrée dans un élégant écrin de charge, la Galaxy Ring marque une nouvelle étape dans l'écosystème des objets connectés.

La Galaxy Ring est disponible dès le 10 juillet 2024, au prix de 449€ sur le site de Samsung, chez Boulanger, Orange et à la Fnac. 

 

Tags : news technologie, News Société/Tech

Juliette Gour
Chef de rubrique Bien-Être & Beauté
Amoureuse de la K-beauty, Juliette est également une experte en skincare, vous dévoilant les secrets des masques et des nouvelles routines beauté adoptées par vos stars préférées. Suivez cette passionnée polyglotte pour une aventure pleine de découvertes, de bien-être et de conseils avisés qui vous guideront vers une vie épanouissante et captivante. C'est grâce à sa licence en science du langage que Juliette manie comme personne les modes de pensées des différentes cultures, ce qui la pousse à voyager et à découvrir les diverses façons de penser qui enrichissent son approche du monde.

Vous aimerez aussi