En cas de victoire, le RN envisage de supprimer les mangas du pass culture

Juliette Gour 26 juin 2024
Mis à jour le 27 juin 2024

Il semblerait que Naruto et Luffy n'aient pas réellement la côte auprès des politiques. Pire, le Rassemblement National envisagerait d'exclure les mangas du pass culture pour favoriser les "vrais" objets culturels.

Comme un goût de déjà-vu plane sur la culture. Les grands méchants de l'histoire ? Pour le RN, ce sont les mangas, la version japonaise des BD, particulièrement populaire. C'est contre ce type de livres que le parti de Marine Le Pen et Jordan Bardella pourrait bien partir en croisade. Déjà dans les années 90, Marine et Ségolene (Royal) étaient en croisade contre l'animation japonaise. Les mangas et animés avaient beau être les stars du Club Do', les politiques et la presse ne comprenaient pas pourquoi la jeunesse était fascinée par ces histoires venues de l'étranger. Si la production américaine et les dessins animés made in le Pays de l'Oncle Sam n'ont jamais posé problème, ceux venus du pays du soleil levant ont toujours fait grincer des dents les plus réac'. 

30 ans plus tard, le Rassemblement National nous sert le même discours et s'attaque cette fois aux mangas que les jeunes achètent grâce au pass culture. Pour rappel, le pass culture est un dispositif mis en place par le gouvernement pour permettre au 15-18 ans d'avoir un accès privilégié à la culture. Lancé en 2021, le pass a eu un effet boost sur les ventes de livres mais surtout de mangas (qui représentent 54% des achats effectués avec le pass). En 2021, Livre Hebdo publiait le classement des livres les plus achetés par la jeunesse et les 12 premières places étaient occupées par des mangas. One Piece, l'Attaque des Titans, Demon Slayer, Boruto... La création n'a japonaise n'a jamais été aussi tendance.

Terminée l'époque où les fans de l'animation made in Japan étaient les marginaux du fond de la cour. Aujourd'hui, tous les cool kids qui se respectent regardent et lisent de la création japonaise, de Ghibli aux histoires de Magical Girl comme Sailor Moon. Mais cet engouement pour la création étrangère (et asiatique) ne semble pas du goût de tout le monde... Si bien que les mangas pourraient être exclus du pass culture.

Sur TikTok, les créateurs se mobilisent

@midoumir De quoi ils se mêlent ? Cheh le Pass Culture continuera d'être utilisé pour acheter des mangas #PassCulture #PassManga #Mangas #RN #Politique ♬ original sound - Midou

Une fois n'est pas coutume, c'est encore sur TikTok que la jeunesse a commencé à fouiller sur cette histoire de pass culture. Comment ? En remettant en lumière un amendement du rassemblement national qui visait à "encadrer" les achats fait avec le pass culture, pour exclure la création étrangère venue du pays du soleil levant. Pour les députés du Rassemblement National, la culture ne concerne que les concerts de musique classique, les musées, la littérature et le théâtre. Selon leur logique donc, tout ce qui sort de ce scope de création n'est pas considéré comme de la vraiment culture. QUID de la culture populaire ? Le mystère reste entier. 

La proposition avait évidemment été refusée, provoquant au passage l'indignation des professionnels du livre. Maisons d'édition et libraires s'accordent sur le fait que le RN a une vision erronée et décorrélée des tendances actuelles en matière de culture. Pire, il y a une hiérarchisation des objets culturels, comme si la culture Française avait plus de valeur que celle qui vient de l'étranger.

Une mise en place dès 2025

Si le Rassemblement National gagne la majorité à l'assemblée nationale, l'exclusion pourrait entrer en vigueur dès 2025. Dès septembre, le RN pourra déposer des amendements pour la loi de finances de 2025. L'exclusion des mangas du pass culture priverait plus d'un million de jeunes de leurs lectures fétiche et impacterait grandement le marché du livre. Pour rappel, les ventes de manga représentent un volume total de 40 millions de livres. 

Finalement, on se rend compte que les jeunes lisent, ils ne lisent juste pas ce que les vieilles personnes voudraient leur imposer. Et on les comprend, un arc de Naruto est toujours plus fun à lire que L'Assomoir de Zola ou Madame Bovary de Flaubert.

Retrouvez plus d'articles dans notre rubrique News

Juliette Gour
Chef de rubrique Bien-Être & Beauté
Amoureuse de la K-beauty, Juliette est également une experte en skincare, vous dévoilant les secrets des masques et des nouvelles routines beauté adoptées par vos stars préférées. Suivez cette passionnée polyglotte pour une aventure pleine de découvertes, de bien-être et de conseils avisés qui vous guideront vers une vie épanouissante et captivante. C'est grâce à sa licence en science du langage que Juliette manie comme personne les modes de pensées des différentes cultures, ce qui la pousse à voyager et à découvrir les diverses façons de penser qui enrichissent son approche du monde.

Vous aimerez aussi