On ne va pas dire que c'est une catastrophe... Mais presque. Alors qu'on entre, petit à petit, dans la saison des soupes et des journées pluvieuses devant Netflix, une pénurie menace nos soirées conviviales hivernales : les pommes de terre pourraient se faire rares cet hiver, ce qui aurait pour effet de bousculer nos habitudes, comme celle de la raclette hebdomadaire.

Il faudra peut-être faire preuve d'un peu d'originalité et de créativité afin de trouver quelque chose pour remplacer la sainte patate de la raclette... Et si ce ne sont pas les légumes qui manquent, il est difficile d'en trouver un aussi parfait que la pomme de terre. Bien que le navet se présente comme le candidat idéal, le résultat n'est malheureusement pas le même.

Pourquoi sommes-nous à l'aube de l'une des pénuries les plus catastrophiques ? 

La raison de cette pénurie, c'est évidemment le climat et les températures records de cet été. La pomme de terre n'est pas un cas isolé, mais c'est le produit le plus parlant (notamment parce qu'en 1845, la pénurie de pommes de terre a été la cause de l'une des plus grandes famines de l'histoire en Irlande). Selon l'Union nationale des producteurs de pommes de terre, la récolte de 2022 est la plus mauvaise enregistrée depuis 2000.

Pour pallier le manque à gagner, les agriculteurs français ont demandé au gouvernement de donner un petit coup de pouce et de revaloriser les prix payés aux producteurs.

Si les pommes de terre deviennent plus chères, nos raclettes aussi, mais pas que

Dès qu'il est question de ce tubercule, on pense à la raclette. Sauf que ce sont malheureusement tous les plats à base de patate qui vont trinquer et voir leur prix exploser : gratin dauphinois, purée, écrasé de pommes de terre et... la vodka. Parce qu'on l'oublie souvent, mais la vodka est un alcool fait à base de pommes de terre (c'est un coup dur pour nos amis slaves). 

Moralité : si on vous invite à une soirée raclette cet hiver, c'est presque aussi prestigieux qu'une soirée au Baron ou qu'une table chez Sénéquier le 15 août à Saint-Tropez.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News, News Bien-Être