Au jeu des sautes d'humeur liées aux hormones, les femmes sont loin d'être les seules. On a tendance à penser que les cocktails d'humeurs et d'hormones capricieuses ne sont réservés qu'à la gent féminine, mais dans les faits, tout le monde est soumis aux fluctuations hormonales, les femmes comme les hommes. 

D'ailleurs, il existe un syndrome appelé "syndrome du mâle irritable" qui porte très bien son nom. 

Des sautes d'humeur et des émotions changeantes

Quels sont les effets notables liés au SMI ? La liste est plutôt classique : changement d'humeur, hypersensibilité, anxiété, irritabilité... Des symptômes très similaires (pour ne pas dire identiques) au syndrome prémenstruel féminin. À quoi sont dues ces émotions ? Elles surviennent généralement lorsqu'il y a une baisse significative du taux de testostérone dans l'organisme.

Que dit la science sur ce syndrome ? 

De nombreuses études s'accordent à dire que chez les hommes, arrivé un certain âge, il existe le phénomène de l'andropause qui ressemble de façon assez similaire à la ménopause féminine. Le docteur américain Jed Diamond a été le premier à théoriser ce syndrome du mâle irritable. Selon les recherches de ce médecin, ce serait à partir de 45 ans que les hommes commenceraient à connaître des fluctuations dans leur taux de testostérone. Ce changement est expliqué par le vieillissement mais aussi par l'affaiblissement progressif de l'appareil reproducteur. Finalement, les hommes ne deviennent pas des vieux grincheux aigris pour rien, ils sont juste victimes d'un syndrome qui, pour le moment, par manque de recherches scientifiques, n'a pas réellement de traitement.

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News, News Bien-Être, santé