Lundi soir on comptait en France près de 48,5 millions de primo-vaccinés et 43,9 millions de personnes complètement vaccinées. Cependant, d'après le ministère de la Santé, il reste encore moins de 10 millions de Français éligibles à la vaccination qui n'ont reçu aucune dose. Parmi ces 10 millions de personnes, on retrouve principalement des jeunes mais aussi près de 600 000 personnes de plus de 80 ans, or cette catégorie est considérée comme à risque.

Un bilan tout de même convaincant

Malgré ces chiffres, le bilan reste satisfaisant puisque plus de 65% de la population totale française a reçu au moins une dose de vaccin. L'objectif pour le gouvernement était d'atteindre le seuil des 50 millions de vaccinés fin août, finalement il sera atteint dans les prochains jours.

Les moins de 50 ans au cœur de la vaccination

La cible, ce sont les jeunes. Chez les 12-17, ils sont 2 millions à ne pas avoir été vaccinés, chez les 18-34 où la circulation du virus est la plus importante ils sont 2,5 millions et enfin 2,2 millions chez les 35-49 ans. Pour pallier ces chiffres, le gouvernement imagine des solutions l’obligation vaccinale pour certaines professions et l'entrée en vigueur du pass sanitaire pour les adolescents. En ce qui concerne les établissements scolaires, les décisions seront locales et les centres de vaccination plus mobiles.

Un retour à la normale pour 2022 ?

Le Premier ministre, Jean Castex, évoque même un éventuel retour à la normale pour l'année 2022 malgré un gros travail à accomplir. Quant à la possibilité d'une quatrième vague, il assure que la France est préparée et qu'elle sera maîtrisée. Les scientifiques eux restent plus mesurés même s'ils admettent que l'année 2022 pourrait être celle d'une reprise de la vie normale.

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : covid, News Bien-Être, santé