Derrière ses airs de bimbo, l'héritière et DJ Paris Hilton s'est livrée récemment devant des sénateurs de l'Utah sur son adolescence difficile. Elle raconte avoir été victime de violences physiques et psychologiques lorsqu'elle était en pension.

C'est dans son documentaire 'This is Paris' qu'elle révèle avoir "été quotidiennement maltraitée verbalement, mentalement et physiquement (...), coupée du monde extérieur et privée de tous (ses) droits humains." À 39 ans, elle souhaite que la justice réglemente davantage les institutions s'occupant des "enfants difficiles".  

Paris Hilton, une adolescente difficile

Adolescente, Paris Hilton est envoyée de force par ses parents dans un centre spécialisé pour les "enfants difficiles", la Provo Canyon School dans l'Utah. Elle y a passé onze mois qu'elle décrit comme un cauchemar éveillé. 

"Chaque fois que j'allais aux toilettes ou que je prenais une douche, j'étais surveillée. À 16 ans, j'étais enfant, je sentais leurs yeux perçants fixer mon corps nu. J'étais juste une enfant et je me sentais violée chaque jour", raconte-t-elle. 

Un récit horrible qui ne s'arrête pas là. Elle raconte également avoir été battue par le personnel du centre et forcée à prendre des médicaments avant d'être envoyée nue à l'isolement. Une technique inhumaine pour punir des adolescents en quête d'identité.

Des violences quotidiennes envers les enfants du centre

Paris Hilton ajoute qu'elle n'était pas la seule à supporter ces violences et ces humiliations. Pour garder les enfants calmes et sous contrôle, ils "étaient enfermés, frappés, jetés contre les murs, étranglés et régulièrement abusés sexuellement."

Alors qu'ils étaient en détresse, ils n'avaient aucune possibilité de communiquer avec leur famille ou bien même l'extérieur. "Et ce qui est dégoûtant, c'est que le programme ne censure pas seulement les communications avec la famille, mais aussi avec le monde extérieur. Nous ne pouvions donc pas appeler à l'aide", explique-t-elle.

Des expériences terrifiantes qui ont poussé la Paris Hilton adulte à prendre la parole sur les différents abus subis dans les centres spécialisés pour "enfants difficiles" et à interpeller la justice. 

Victoire pour Paris Hilton, une loi adoptée à l'unanimité

Paris Hilton
Paris Hilton