Ils nous surprennent une fois de plus par leurs sens très développés, pour le plus grand bonheur des chercheurs. Des chiens capables de venir en aide à la recherche contre le cancer du sein. C'est un pari que l'Institut Curie souhaite relever, à travers un projet d'ampleur pour l'avancée scientifique : le projet Kdog. 

La clinique a confié, à deux bergers malinois, le soin de détecter grâce à leur odorat la présence d'une tumeur cancéreuse. À l'occasion d'Octobre rose, les équipes de chercheurs qui travaillent sur le projet Kdog ont organisé cette semaine à Paris un grand rendez-vous international. L'objectif était de présenter le projet et les résultats prometteurs de la recherche sur le dépistage.

Le chef de projet Kdog, Pierre Bauër, explique que dans 90% des cas, les chiens entraînés réussissent à repérer une personne atteinte d'un cancer du sein. L'idée désormais est d'apporter une preuve scientifique de la véracité de cette performance canine afin de pouvoir appliquer partout dans le monde ce dépistage facile et accessible. 

Par chance, le Ministère de la Santé a débloqué des fonds pour financer cette étude clinique formidable. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses 

 

 

Tags : News divertissement