Une fois n'est pas coutume, nous avons décidé de vous dresser un portrait qui vaut le coup d'être mis en lumière. Adrianne Haslet-Davis est une danseuse professionnelle et le moins qu'on puisse dire, une passionnée de sport. En avril 2013, elle est en plein dans son élément lorsqu'elle est touchée par un éclat de bombe, alors qu'elle assistait au marathon de Boston.

Adrianne comprend tout de suite qu'il s'agit d'un attentat, mais ne s'effondre pas. Malgré une jambe qui n'était plus en état de marche, elle se traîne à l'aide de ses bras pour s'adosser contre une porte, jusqu'à ce que quelqu'un l'ouvre et la tire en arrière pour l'aider. Finalement Adrianne doit être amputée d'une jambe à l'âge de 33 ans, mais pas question pour elle de remettre en question son métier, et disons-le bien : sa passion.

Grâce à l'aide d'un scientifique de renom, Adrianne bénéficie d'une prothèse bionique qui lui permet de continuer le sport. Moins d'un an après, notre athlète remonte sur scène pour livrer une émouvante chorégraphie. Une fois ce premier challenge relevé, elle décide de ne pas en rester là, et de provoquer courageusement le destin : 

"Quand j’ai appris à utiliser la lame [une prothèse de course, ndlr], j’ai fait un pacte avec moi-même : j’essayerai au moins de courir. Je me suis dit "mon Dieu, cette lame est si difficile à utiliser", donc j’ai décidé de relever un défi où je devrais me surpasser".

La voilà donc plus déterminée que jamais, à enfiler ses baskets pour parcourir les 42.2 kilomètres du marathon de Boston. Ce lundi 18, elle a donné une leçon de vie et de bravoure à des milliers de personnes. On vous laisse avec quelques images de cette sportive déterminée et surtout, de cette femme héroïque. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Source : Facebook @Adrianne Haslet-Davis
Source : Facebook @Adrianne Haslet-Davis
Source : Facebook @Adrianne Haslet-Davis

 

Photo de couverture : ©Facebook @Adrianne Haslet-Davis