Le flouze, les pépettes, la tune, le magot, le fric...

Des tonnes de mots chics pour parler d'argent sans trop en parler parce que, rappelez-vous, l'argent c'est secret ! Eh non, ce n'est pas à la machine à café qu'on parlera de l'ouverture de Plan d'Épargne Retraite, de la situation de notre compte courant, totalement dans le rouge, ou de nos différences de salaires. 

Les loyers d'appartement ? Il faut le dire discrètement, le montant de notre taux d'imposition, attention, c'est confidentiel. Mais allô, monsieur le banquier, il n'y a pas un problème ? 

Et si on en finissait avec cet énorme tabou. Remettons les chéquiers à l'heure et les CB dans le bon ordre. Ce n'est pas avec tous ces secrets qu'on va réussir à préserver notre tirelire bien aimée. Allez hop, il va y avoir du flouze et on ne va pas le cacher. 

Money Money Money est le nouveau rendez-vous qui parle argent et investissement sans le moindre secret, sans pincettes ni délicatesse. Vous voulez faire les bons investissements, en finir avec les appels de votre banquier, préserver votre porte-monnaie pour en finir avec le découvert, voici comment faire ! 

Cette semaine, on s'attaque à une question que vous pouvez être amenée à vous poser lorsque votre argent est là, s'endort et s'ennuie. Vous voudriez l'investir, mais vous ne savez pas comment faire ? Ni vers où ou vers qui vous tourner ? On vous rassure avec les bonnes cartes entre les mains, vous pourrez investir tout ce trésor sur lequel vous êtes assise depuis des années. 

Alors, mesdames, à vos comptes en banque. Voici nos astuces pour bien investir son argent quand on n'y connaît rien et qu'on n'a clairement pas honte de l'avouer. 

Disclaimer : les astuces qui vont suivre sont des informations à titre indicatif, et non des conseils financiers. Chaque situation financière est unique, on vous laisse la liberté de faire vos propres recherches pour être sûre de placer votre argent dans un lieu où vous vous sentirez en confiance. Car après tout, vous êtes responsable de votre argent. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1 - L'assurance vie, un placement plus intéressant que le Livret A

-

Le Livret A est la petite tirelire des plus classiques est la plus courante que l'on ouvre, celle qui prend le relai quand notre livret jeune se retrouve fermé, nos 25 bougies soufflées. Ce livret d'épargne est bien pratique pour mettre de côté ses économies chaque mois. Avec son taux d'intérêt à 0.5%, il rapporte une petite somme d'argent, certes intéressante, mais qui ne casse pas 3 jambes à un banquier. Alors, quelle alternative pour un rendement plus intéressant, nous demanderez-vous ? 

C'est là que l'assurance vie montre le bout de son livret. Le contrat d'assurance vie est un plan d'épargne à moyen ou long terme. Il est couramment utilisé pour préparer un projet d'investissement immobilier ou tout simplement sa retraite. Lorsque vous décidez d'ouvrir une assurance vie, vous effectuez  un versement initial, que vous pourrez compléter par des versements réguliers ou non, sans limites de montant et obligation. Fiscalement, il vous sera plus intéressant d'épargner pendant au moins 8 ans. Bien sûr, vous pouvez clôturer votre contrat ou effectuer des retraits à tout moment. 

En clair, l'assurance vie vous permet de vous constituer un capital sur le long terme, et vous offre également la possibilité de compléter vos revenus. Mais comment ça fonctionne exactement ? 

Vous pouvez choisir d'ouvrir un contrat d'assurance vie piloté ou non, c'est-à-dire de choisir sur quels supports financiers vous souhaitez placer votre argent ou laisser un gestionnaire décider pour vous. Il existe deux types de supports financiers : le contrat monosupport sur lequel les versements sont investis sur des produits sans risque et le capital investi est garanti à tout moment, et le contrat multisupport, sur lequel les versements sont investis sur des produits sans risque mais aussi sur des produits liés à la bourse et investis sur des marchés financiers appelés unités de compte. Dans le cas d'un contrat multisupport, l'investissement est plus risqué mais peut être plus rémunérateur. 

Rappelons qu'il est recommandé d'avoir un livret d'épargne comme le Livret A, le Livret de Développement Durable et Solidaire, pour une disponibilité directe, en cas de pépin du quotidien ou de besoin à court terme. Il est recommandé d'y laisser au moins 3 mois de salaire. 

 

2- Investir en immobilier sans pour autant déménager

-

Autre solution pour investir son argent est l'investissement en immobilier, mais on vous rassure, vous n'aurez pas besoin de faire vos cartons pour en bénéficier. L'immobilier est l'un des rares actifs que vous pouvez acquérir à crédit. Car pour créer et développer un patrimoine, vous aurez besoin de deux leviers : la capacité d'épargne et la capacité d'endettement. Mais quand vous avez peu de capacité d'épargne, l'investissement en immobilier vous permet tout de même de créer un patrimoine ! 

Alors, commençons par l'investissement locatif. Cette solution vous permet de devenir bailleur, d'avoir un locataire et d'avoir les responsabilités qui en découlent. Vous serez responsable de l'achat de votre bien immobilier et de la gestion qui en découle comme les déclarations fiscales, l'entretien et les travaux. C'est donc à vous de faire attention au choix du logement, sa localisation et son statut fiscal pour être sûre de faire le bon investissement. Mais avec l'investissement locatif, vous développerez votre patrimoine immobilier tout en touchant un rendement plus ou moins élevé, un bon moyen de compléter vos revenus. 

Mais pour investir dans l'immobilier, l'investissement locatif n'est pas la seule solution. Pour réaliser un bon investissement en immobilier, vous pouvez également passer par la Pierre Papier et les SCPI, Sociétés Civiles en Placement Immobilier ou le crowdfunding. Investir en pierre papier, en passant par des SCPI par exemple, consiste à investir dans un parc immobilier et non dans un bien immobilier précis, et vous permet d'investir dans l'immobilier avec un taux de rendement élevé, vous permettant de toucher des revenus complémentaires.  

3 - Placer son argent en Bourse, bonne ou mauvaise idée ?

-

Pas besoin de rouler sur l'or pour faire des placements en Bourse, mais la Bourse est un jeu auquel il faut être préparée pour être sûre d'y gagner. Et une des règles d'or pour participer est de ne pas mettre tous ses lingots dans le même panier. Alors, prête à rejoindre la partie ? Voici ce qu'il faut savoir pour placer son argent en Bourse. 

Lorsqu'on décide d'investir en Bourse, on achète des actions de sociétés cotées, soit des parts de propriété dans des entreprises. Chaque action représente une part du capital de la société. Ce qu'il faut savoir c'est que le placement en Bourse présente toujours une part de risque. Il est donc recommandé de placer l'argent dont on n'a pas forcément besoin, autrement dit l'épargne qui n'aura pas d'impact sur votre quotidien et votre niveau de vie. 

D'autre part, investir en Bourse ne s'improvise pas, il faut connaître le marché boursier et les valeurs cotées en Bourse, et être au courant de l'actualité financière et économique, avant de se lancer. Eh oui, s'intéresser à la Bourse est primordial pour espérer un bon rendement. D'autre part, ne croyez pas au miracle, comme au casino, gagner de l'argent n'est pas systématique. Vous devez donc vous attendre à prendre des risques et à investir sur le long terme pour espérer un rendement de votre épargne. 

 

4 - Cryptomonnaie, un investissement à faire avec prudence

-

Difficile de passer à côté de la cryptomonnaie. Devenue le nouveau joujou tendance des investisseurs, la cryptomonnaie est pourtant un investissement à risque et à faire avec prudence. 

Le principe de la cryptomonnaie est le même que pour la Bourse, à la différence que ce marché n'est pas régulé et présente donc de gros risques pour votre investissement. 

Mais la cryptomonnaie, qu'est-ce que c'est ? Il s'agit d'une monnaie virtuelle, alternative et sans cours légal dans aucun pays du monde. La valeur de la cryptomonnaie n'est pas indexée sur le cours de l'or ou des devises classiques, elle n'est pas régulée par un organe central ou une institution financière. Il existe des milliers de cryptomonnaies et à ce jour, on ne connaît même pas leur nombre exact. 

Comme n'importe quelle devise, les cryptomonnaies sont utilisées pour l'achat de biens et services. Mais comme elles ne sont pas liées à une autorité centrale, elles échappent à toute régulation. Et vous pouvez vous en douter, elles ont longtemps été au coeur de transactions illégales. Mais on vous rassure, ce n'est plus le cas ! 

En fait aujourd'hui, les cryptomonnaies constituent un placement rémunérateur pour les investisseurs. Mais pour investir dans la cryptomonnaie, comme pour la Bourse, il faut s'y connaître ! Quand vous investissez dans la cryptomonnaie, comme le Bitcoin par exemple, vous misez sur une technologie. Elles sont considérées comme des placements atypiques, car elles ont une espérance de rendement aussi élevée que leur volatilité, en clair, elles sont risquées. Il est recommandé, comme pour l'investissement en Bourse, de n'investir que 5 à 10% de son patrimoine financier non nécessaire à court terme pour investir dans la cryptomonnaie. 

5 - Le Crowdlending : investir au service de l'économie locale

- 
 

Une autre manière d'investir son argent est de se tourner vers le crowdfunding, communément appelé financement participatif. C'est un moyen d'investir dans les PME et l'économie réelle via une plateforme digitale et un cadre légal. Le Crowdlending est une sous-catégorie du financement participatif. Il s'agit d'opération de prêt à des PME souscrites par des personnes comme vous et nous. En clair, avec le crowdlending, un nombre important d'investisseurs participent au financement d'un projet. 

Avec le crowdlending, le niveau de rémunération proposé et taux brut annuel d'un projet constituent le rendement maximum espéré. Vous ne pourrez pas réaliser des performances supérieures à ce taux, il n'y a également pas de garantie sur la finalité du projet. Eh oui, comme pour la Bourse, il faut être prête à prendre des risques. Ainsi, pour se lancer dans le crowdlending, il est recommandé de sélectionner plus d'un projet pour investir son argent et surtout de privilégier les projets avec lesquels vous avez le plus d'affinité et de compréhension. 
 
 
 
 
 

 

Tags : C'est qui la Boss ?