Triste nouvelle pour la duchesse de Sussex. Meghan Markle a révélé dans un article pour le New York Times qu’elle avait fait une fausse couche de son deuxième enfant cet été.

Elle décrit un matin de juillet tout à fait normal jusqu’à ce qu’elle ressente de vives crampes dans le ventre. Elle tenait son fils, Archie, au moment de s’effondrer : "Je savais, en serrant mon premier-né, que je perdais mon deuxième".

Dans l’article du New York Times, Meghan se confie sur le processus de guérison qu’elle et Harry ont traversé. Elle se souvient "assise dans un lit d’hôpital, regardant le coeur de mon mari se briser alors qu’il essayait de tenir les morceaux brisés du mien, j’ai réalisé que la seule façon de commencer à guérir et de se demander « ça va ? »".

La duchesse souligne que "la perte et la douleur ont frappé chacun de nous en 2020". En mentionnant la pandémie mondiale et l’isolement du confinement, Meghan parle de la solitude qu’elle a ressentie au moment de sa fausse couche.

"Nous avons appris que lorsque les gens nous demandent comment chacun de nous fait, et quand ils écoutent vraiment la réponse, avec un cœur et un esprit ouverts, le poids du chagrin devient souvent plus léger pour nous tous. En étant invités à partager notre douleur, nous faisons ensemble les premiers pas vers la guérison. "

Enjoy, 

Les Éclaireuses