LinkedIn ajoute le statut 'parent au foyer' aux professions disponibles sur le site

Juliette Gour 13 avril 2021

Qui a dit que le travail de parent n'était pas un travail à part entière ? Sûrement pas LinkedIn qui vient juste d'ajouter le statut "parent au foyer" à son interface. Ça n'a l'air de rien, mais c'est pourtant une véritable avancée pour le monde professionnel.

Nos parents nous ont souvent répété, petits, qu'il n'y avait pas de sot métier. Mais les bonnes leçons de nos parents ne sont pas toujours une vérité universelle. Pendant longtemps, le travail de père ou mère au foyer n'a pas ou peu été reconnu comme un "vrai" métier. Pourtant, il serait hypocrite de nier l'implication que le métier de parent au foyer demande. 

Une réponse de LinkedIn pour les mères cherchant à se réinsérer

L'apparition de ce nouveau statut ne tient pas du hasard. Il vient en réponse à une journaliste américaine, Heather Bolen, qui, le 8 mars dernier (journée internationale des droits des femmes), avait interpellé LinkedIn à travers un article qui titrait "Comment une simple plateforme peut venir en aide à des millions de femmes qui cherchent à se réinsérer dans le monde du travail". 

La journaliste pointait notamment du doigt les différents défauts de la plateforme qui ne permettait pas de justifier certains congés, comme le congé parental ou un congé lié à la santé. Ce manquement laissait entendre qu'il n'y avait pas de place sur la plateforme pour tout l'aspect familial et/ou personnel et des différents impacts qu'ils peuvent avoir sur une vie professionnelle.

Une réaction rapide de la part de LinkedIn

Suite à cet article, la plateforme n'a pas tardé à réagir. Ainsi, le 30 mars 2021, soit moins d'un mois après la publication de l'article dans le magazine Medium, la plateforme avait mis en place de nouvelles options dans les postes disponibles, incluant père, mère et parent au foyer. 

D'autres modifications sont à venir sur la plateforme dans un but inclusiviste. S'ajouteront donc les congés maladie liés à un deuil, à une maladie mentale, mais aussi des congés liés à un voyage, humanitaire ou non, à du bénévolat ou encore lié à des évènements type pandémie.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News, News Bien-Être

Vous aimerez aussi

Top de News

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !