Une bien triste nouvelle pour nos amis les animaux,

La seule girafe femelle blanche du Kenya a été tuée avec son petit par des braconniers. Leurs corps ont été retrouvés dans la réserve de Garissa à l’est du pays. Leur décès, confirmé mardi 10 mars, a ému tout le pays. Ces animaux, extrêmement rares, n’avaient été répertoriés qu’au Kenya.

« C’est un jour très triste pour le Kenya. Nous sommes la seule communauté au monde qui s'occupe de préserver la girafe blanche. Cette tuerie est un coup dur pour les mesures importantes prises par la communauté pour préserver des espèces rares et uniques, et un appel à la vigilance pour un soutien continu aux efforts de protection » a déclaré Mohammed Ahmednoor, directeur de l’Ishaqbini Hirola Community Conservancy.

Il y a trois ans, cette girafe à la peau blanche avait suscité un grand intérêt par sa couleur de peau rarissime. Elle était atteinte de leucisme, une maladie génétique (différente de l’albinisme) qui empêche la pigmentation de la peau.

À ce jour, il ne reste désormais en vie qu’une seule girafe blanche, un mâle, le premier petit de la femelle exécutée par les chasseurs.

En espérant que l'espèce ne disparaîtra pas... 

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement