"Il n’y a rien de mieux que d’ouvrir un livre pour s’évader de la situation terrible que nous vivons.

Alors que la Belgique renforce son confinement pour six semaines supplémentaires, il a été décidé de maintenir les librairies indépendantes et autres rayons culturels ouverts. Pour Georges Gilkinet, vice-premier ministre de la Belgique, cette décision englobe deux grandes lignes : d’une part, il est important, pour l’homme d’État, de maintenir la présence de la culture dans le quotidien de ses concitoyens, d’autre part, c’est aussi pour parer l’hégémonie des géants du numérique sur le marché.

“La Belgique n’allait pas faire à nouveau un énorme cadeau à Amazon.” 

Alors que ce débat fait couler beaucoup d'encre en France, les Belges semblent avoir réussi à trancher pour éviter tout mécontentement. Lors du premier confinement, le pays avait, comme la France, fermé les librairies. Mais il semblerait que nos chers voisins aient décidé de ne pas commettre deux fois la même erreur. Une belle leçon sur l'importance de la culture, il faut espérer que cette mesure inspirera d'autres pays. 

Les Éclaireuses 

 

 

Tags : News divertissement