Si la tendance est aux aliments crus ou venus d'ailleurs chez les adultes, peut-on faire manger la même chose aux enfants ? En d'autres termes, à partir de quel âge est-il possible de donner des sushis à nos enfants et, surtout, est-ce que c'est recommandé ? Il faut garder en tête que les enfants ont besoin d'une alimentation bien spécifique et que tous les plats ne sont pas forcément adaptés à leur âge. Voici les réponses des professionnels de santé.

Quel est l'âge charnière ? 

Si vous souhaitez absolument partager votre amour pour la gastronomie du pays du soleil levant, il vous faudra miser sur les ramens et les donburis avant les makis et les sushis. Dans les faits, il est conseillé de laisser le palais des enfants se former. Selon les professionnels de santé, il est recommandé d'attendre que l'enfant ait 5 ans avant d'introduire des aliments crus dans ses repas (cela est donc également valable pour les tartares et le carpaccio).

 

 

Attention, il faut tout de même rester méfiant

Si les aliments crus n'ont aucun réel intérêt nutritif pour les enfants, il est également important de rester sur ses gardes et de veiller à la fraîcheur des aliments s'ils sont mangés crus par votre enfant. Pourquoi ? Parce que ces aliments peuvent constituer un réel danger pour les enfants - qui ne sont pas forcément aussi solides que les adultes - en cas de mauvaise qualité, l'intoxication et les complications peuvent être un réel risque pour votre progéniture. Ainsi, il sera toujours préférable de lui servir un steak bien cuit plutôt qu'un chirashi. Les soirées sushi en famille devront attendre un petit peu que l'estomac de votre enfant grandisse et se blinde un petit peu. 

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News, News Bien-Être, news food