C'est un livre choc, une enquête menée pendant près de 2 ans par Victor Castanet dans les Ehpad de France. Dans son livre nommé "Les Fossoyeurs", le journaliste a regroupé des faits et des témoignages qui font état de la réalité (effrayante) dans les établissements de soin du groupe Orpea. Au fil des pages, on tremble d'effroi devant la réalité des faits : les résidents sont maltraités, les repas sont rationnés, les soins d'hygiène rudimentaires bâclés. La publication de ce livre a provoqué un véritable raz de marée qui dénonce les nombreux dysfonctionnements dans notre système de soins appliqués aux séniors.

Des méthodes au service du profit

Ce qu'il y a de plus choquant dans les témoignages relayés par Victor Castanet, c'est que ces faits de maltraitance ont lieu dans tous types d'établissements, même dans les plus luxueux. Dans certaines maisons médicalisées, dont le coût mensuel peut aller jusqu'à 12000€, le traitement n'est pas pour autant plus attentionné.

Le groupe au cœur du scandale est le groupe Orpea, le groupe leader mondial dans le secteur des établissements de soin destinés aux séniors. Ce que déplore majoritairement cette large enquête, c'est la déshumanisation des soins au bénéfice du profit. L'ensemble des gestes appliqués par le personnel de santé a été optimisé pour limiter au maximum les "dépenses inutiles" : les couches des patients sont rationnées, les biscottes du matin sont comptées, le temps de soin par résident est limité au maximum... Ces ratios sont préalablement établis par des algorithmes qui permettent de rentabiliser au maximum chaque paramètre du quotidien des patients

Le problème est que, bien évidemment, ce sont les séniors qui subissent cette politique du bénéfice absolu. Certaines familles témoignent avoir fait état de bleus sur leurs parents ou que certains ont même avoué avoir déjà subi des violences de la part du personnel soignant. 

Un livre qui fait réagir

Les réactions ne se sont pas fait attendre suite à la parution du livre le 26 janvier dernier. Orpea a d'ores et déjà limogé son directeur général, les témoignages d'internautes fleurissent sur Twitter et la ministre aux personnes âgées compte bien éclaircir la situation sur l'ensemble des établissements médicaux destinés aux séniors du territoire.

Le livre, distribué depuis moins d'une semaine, en est déjà à sa 4ème réimpression et secoue, tous les jours un peu plus, l'ensemble du paysage médiatique et médical. Cependant, il suffit de donner la parole au personnel des établissements pour comprendre que c'est un phénomène qui ne date pas d'hier et que ce livre n'est - sûrement - que la partie visible d'un immense iceberg de maltraitances et de dysfonctionnements. 

 

Les Éclaireuses

 

  

 

 

 

 

 

 

Tags : News, société, News Société