On a toutes adoré voir et revoir le Jeu de la Dame sur Netflix ! Devenue la série la plus populaire de l'histoire, le Jeu de la Dame ne pouvait avoir que des bons côtés. On prônait un véritable féminisme de la série et pourtant ça n'a pas empêché Netflix d'être attaqué en justice. Mais alors qu’est-ce qu'il s'est passé ? 

Netflix va-t-il vivre un réel échec et mat sur ce coup ? 

Le Jeu de la Dame, une série pourtant engagée ? 

On se souvient d'une Beth Harmon, déterminée à devenir la plus grande joueuse d'échecs au monde. La condition des femmes de cette époque n'étant pas des plus optimales, on assiste à une envie de laisser son empreinte dans le monde de la part de la jeune femme. Tous les éléments étaient regroupés, une jeune orpheline ayant soif de réussite qui s’entraîne aux échecs avec le gardien de son orphelinat. Une bonne dose d'espoir pour toutes les femmes perdant confiance en elles et ne croyant plus en leurs capacités. 

Nona Gaprindachvili porte plainte contre Netflix

Pourtant, même si de notre côté on a adoré la série, elle n'a pas été au goût de tout le monde. Nona Gaprindachvili, la célèbre joueuse d'échecs qui a inspiré la série le Jeu de la Dame, réclame 5 millions de dollars à la plateforme. Netflix a annoncé dans un communiqué avoir un grand respect pour Nona Gaprindachvili et son parcours. Cependant, la plateforme considère que la plainte n'est pas fondée et qu'elle n'hésitera pas à se défendre "vigoureusement" face à la joueuse d'échecs de 80 ans. On ne sait donc pas si la joueuse pourra obtenir gain de cause face à un leader des plateformes de streaming comme Netflix. 

Mais alors qu'elles sont les raisons de cette plainte si pour Netflix elle ne vaut pas le coup ?

Une plainte pour image dégradante et sexiste

Nona Gaprindachvili considère que Netflix a dégradé son image de plusieurs façons. La joueuse d'échecs déclare avoir battu 28 hommes dans sa carrière de joueuse pendant qu'un personnage de la série affirme que la championne "n'a jamais affronté d'hommes en compétition". Il est vrai qu'on peut attendre de la part de Netflix d'être profondément engagé dans la lutte féministe quand on voit des séries comme les Demoiselles du Téléphone ou encore Girl Boss. Pourtant dans le Jeu de la Dame, Beth Harmon a eu une carrière finalement minimisée comparée à celle de la légende des échecs.

Mais il n'y a pas qu'un problème de sexisme qui a fait porté plainte la joueuse Nona Gaprindachvili. La championne étant géorgienne, elle est décrite dans la série comme étant russe. Pourtant, la plateforme devrait connaître l'histoire et savoir que les Géorgiens ont souffert de la domination russe lorsqu'ils faisaient partie de l'Union soviétique. Au-delà de la diffamation, c'est surtout ce sentiment dégradant dont Nona Gaprindachvili peut souffrir aujourd’hui. La série a porté atteinte à ses capacités en tant que femmes à battre des hommes et aussi à ses origines très importantes et plus particulièrement lors de cette période.

Alors après ces révélations, que pensez-vous du Jeu de la Dame ? 

Enjoy, 

Les Éclaireuses 

 

 

 

Tags : netflix, série, News Divertissement