Les animaux de compagnie pourraient être les victimes collatérales du coronavirus

Suite aux récentes mesures mises en place par le gouvernement pour endiguer la propagation du Covid-19, la SPA a été contrainte, pour le bien collectif, d’annoncer, par le biais d’un communiqué, la fermeture de ses refuges au public.


Selon la Société Protectrice des Animaux, ils seraient menacés d'un abandon massif suite à de FAUSSES rumeurs sur le mode de transmission du virus qui parcourent actuellement la France. Certains abandonnent donc leur animal par crainte qu’il soit porteur du virus…


L’association tient à rappeler qu’ « aucun élément ne permet de penser que les animaux de compagnie sont impliqués dans la circulation du virus. Il est aussi important de rappeler qu'abandonner un animal est un délit puni par la loi pour lequel on encourt une peine pouvant aller à deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende. »

Elle précise avec beaucoup d’inquiétude que « la fermeture au public des refuges va freiner drastiquement les adoptions. Si une vague d’abandons d’animaux de compagnie intervient, cela entraînera une vague d’euthanasie massive dans les fourrières, comme le prévoit la loi française ».

Tout comme elle, « nous appelons tous les propriétaires d’animaux de compagnie, tous les Français sensibles à la cause animale à relayer massivement qu’il serait dénué de bon sens et d’humanité d’abandonner son animal pour des fausses rumeurs (...) Soyons justes, tous ensemble, humains ! »

Les Éclaireuses

 

Tags : News divertissement