L'année : 2013. 

Le lieu du crime : Le Cecil Hotel. 

Les faits : Elisa Lam, une étudiante canadienne s'évapore de son hôtel sans laisser de trace. Mais quelques semaines après son étrange disparition, une vidéo révèle les dernières heures de l'étudiante. 

Un hôtel maudit 

C'est une affaire des plus étranges qui n'a pas aidé à améliorer la réputation du sombre Cecil Hotel de Los Angeles. Réputé pour être un théâtre macabre, le Cecil Hotel n'était pas prédestiné pour devenir un établissement hanté. Construit en 1924, l'hôtel devait être un écran art déco, arrêt indispensable pour les touristes et homme d'affaires. Mais avec la crise économique de 1929, l'hôtel sombre et devient le carrefour pour les prostituées et les adeptes de la drogue. 

Une vague de suicides débute, suivie par des crimes sanglants, et des tragédies devenues tristement célèbres lorsqu'un serial killer s'y installe. Rénové en 2011, la nouvelle déco ne brisera pas la malédiction puisqu'en 2013, c'est le corps d'Elisa Lam qui est découvert sur le toit de l'hôtel, dans l'un des réservoirs d'eau, après que des clients se soient plaints de la couleur et de la faible pression de l'eau. 

Quelques jours avant sa disparition inquiétante, une vidéo de la jeune étudiante canadienne avait été révélée et levait le voile sur les dernières heures perturbantes de la jeune femme de 21 ans. 

Netflix s'attaque à la disparition d'Elisa Lam

Avec son nouveau docu-série 'Scène de Crime : La Disparue du Cecil Hotel', Netflix revient cette sombre histoire. Étudiante à l'université de la Colombie-Britannique à Vancouver, Elisa Lam est de passage à Los Angeles. C'est une étape dans ce road trip qu'elle avait organisé pour visiter la côte ouest des États-Unis en bus et en train. La jeune femme avait prévu de s'arrêter à Santa Cruz ou San Francisco et partageait son périple sur son blog Tumblr. 

Mais alors qu'elle appelle chaque jour sa famille pour les rassurer, le 31 janvier, le téléphone ne sonne pas. Sans nouvelles, sa famille alerte alors les autorités. Mais les témoignages sont difficiles à recueillir. 

En manque d'éléments, les autorités décident de diffuser une vidéo de surveillance de l'hôtel montrant la jeune Elisa Lam le jour de sa disparition. 

Un docu-série effroyable 

À l'aide de témoignage et images d'archive, la série retrace en quatre épisodes l'enquête policière de cette disparition inquiétante. La vidéo dévoilée par la police montre Elisa Lam dans un état inquiétant, la jeune femme entre dans un ascenseur où les portes ne se ferment pas. Prise de panique, elle décide de se cacher, et continue de jeter des regards furtifs comme si elle était poursuivie. 

Aujourd'hui, l'affaire continue de fasciner. La vidéo de 4 minutes a atteint les millions de vues, et les posts sur les sites communautaires comme Reddit se multiplient. 

Dévoilé le 10 février sur la plateforme de streaming, le docu-série réalisé par Joe Berlinger revient sur l'histoire de ce macabre hôtel qui a inspiré l'une des saisons de la série à succès de Ryan Murphy : American Horror Story. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

 

Tags : série