Le début d'une nouvelle aventure en France. Pour la première fois, un bébé naît d'une greffe d'utérus, une opération assez peu courante. Suite à une maladie congénitale rare, le syndrome de Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser, Déborah, 36 ans, est née sans utérus. Mais il y a deux ans, la jeune femme a bénéficié d'une greffe d'utérus. L'opération est un succès, puisqu'elle a donné naissance à une petite fille ce vendredi 12 février 2021 à l'hôpital Foch de Suresnes. Un bébé de seulement 1,845 kg prématuré d’un mois et demi, mais en parfaite santé.

Un don d'utérus de sa propre mère

L'organe transplanté par chirurgie robotique à la jeune maman est en fait celui de sa propre mère qui était alors âgée de 57 ans. Avant le transfert d'embryon, nécessaire pour espérer une grossesse, la patiente a dû patienter près d'un an. "On attend toujours un an pour être sûr que l'utérus greffé ne soit pas rejeté", a expliqué Jean-Marc Ayoubi, chef de service de gynécologie-obstétrique et de médecine de la reproduction de l'hôpital Foch. Puis en 2020, elle tombe naturellement enceinte. "Bien que ce soit l'utérus d'une femme ménopausée, à partir du moment où l'utérus est replacé chez la receveuse qui est en pleine activité génitale, qui a un cycle hormonal normal, il va redevenir fonctionnel", explique le docteur Ayoubi à France Télévisions.

 

 

Seulement 20 bébés dans le monde

La transplantation utérine a déjà permis des naissances dans d'autres pays. "Il y a eu autour de 20 naissances dans le monde" après greffe utérine, selon le professeur Ayoubi. Ce type d'opération est déjà exercé en Suède depuis octobre 2014. C'est en juin 2018 que les médecins de l'hôpital Foch, avec l'équipe du professeur Jean-Marc Ayoubi, obtiennent l'autorisation de pratiquer un prélèvement d'utérus sur une donneuse de son vivant. Aujourd'hui, cette greffe est aussi pratiquée aux États-Unis, en Inde ou encore au Brésil. Ce bébé est donc le premier en France. Déborah incarne donc un message d'espoir pour les femmes nées sans utérus ou celles auxquelles il a dû être enlevé. 

Les Éclaireuses