C'est près de l'aéroport de Roissy que les archéologues ont fait cette surprenante découverte : une nécropole médiévale regroupant près de 1200 tombes datant du Haut Moyen-âge. Les fouilles avaient été menées en prévention de la construction d'un bassin de rétention d'eau, c'est une pratique courante qui a déjà permis par le passé de mettre à jour de nombreux sites archéologiques d'exception.

Une découverte exceptionnelle

Selon les archéologues, la découverte d'un tel site est quelque chose d'exceptionnel en France. Les vestiges de ce type se font de plus en plus rares. Quelques années plus tôt, des fouilles avaient permis de découvrir un village non loin de la nécropole. L'hypothèse la plus probable est donc que ce site funéraire était directement lié à ce village.

Les plus anciennes tombes, datant de la période mérovingienne, présentent un grand nombre d'objets et de bijoux. C'est une mine d'informations pour les archéologues. 

 

 

Des sépultures qui seront à l'étude pendant plusieurs années

Pour le moment, les équipes n'ont pas pu dater avec précision l'ensemble des sépultures. Une datation scientifique sera menée dans les mois qui arrivent pour en apprendre un peu plus sur qui étaient les habitants de ce village. Sur les 1200 sépultures, il y a une grande variété de conversation. Certains os présentent un état relativement correct alors que d'autres semblent avoir souffert au fil du temps. Un délicat travail commence pour les archéologues, il leur faudra plusieurs années pour étudier ces vestiges du passé. Certains pensent que seule une infime partie de la nécropole a, pour le moment, été découverte. L'agrandissement de la zone de fouille pourrait permettre de révéler encore plus de vestiges.

Enjoy,

Les Éclaireuses