On n'y avait jamais réellement réfléchi, mais, est-ce que le bourrage de crâne sur les normes de beauté imposées par la société ne commencerait pas dès l'âge tendre ? Un récent coup de gueule d'un papa sur les réseaux sociaux a remis le débat au centre de l'attention. Sur TikTok, @World.Shaker, un papa de 2 enfants, raconte régulièrement son quotidien sur la plateforme. Mais, une vidéo a plus attiré l'attention que les autres : cette vidéo, c'est sa réponse à une femme qui demandait à la communauté ce qui leur avait permis de se rendre compte de la sexualisation des petites filles. Le papa a, sans hésitation, répondu les vêtements.

Des vêtements inappropriés aux petites filles

Selon ce papa, le plus gros problème dans les premiers mois de sa fille a été de trouver des vêtements adaptés à son âge. Il a avoué avoir vu des bodys ou des t-shirts avec des inscriptions comme "désolée les gars, papa a dit pas de rencard", sur un vêtement pour une petite fille de quelques mois, il faut avouer que ça a de quoi étonner. Il a également pointé du doigt la gentrification à l'extrême de certains vêtements : "est-ce que le rose et les froufrous sont réellement nécessaires ?".

Une question sur la taille des vêtements

Autre étrange constat : le papa a également remarqué qu'à "taille égale", les vêtements pour filles étaient toujours plus petits que ceux des garçons. En théorie, jusqu'à 18 mois, l'évolution des bébés est similaire que ce soit un garçon ou une fille (il peut y avoir 300 à 500g d'écart, mais les courbes sont équivalentes). Or, il semblerait que les vêtements des petites filles soient taillés plus petits que ceux des garçons. Pour le papa, non seulement c'est un scandale, mais, toujours selon lui, c'est avec ça que commencent, très tôt déjà, les diktats de la minceur. 

Dernier constat (et non des moindres), la difficulté pour les parents de trouver des maillots de bain une pièce ou juste une culotte de bain pour les petites filles, un haut type soutien-gorge étant toujours vendu avec... 

La publication de la vidéo a été suivie par de nombreuses réactions qui sont venues soutenir et compléter les propos du papa... Pour l'ensemble de la communauté, le plus grand problème résiderait dans le fait qu'on ne laisserait pas (plus) les petites filles être des petites filles et que l'on essayerait, dès leur plus jeune âge, de les transformer en mini-femmes. 

Les Éclaireuses

 

@world.shaker #stitch with @ericasaysstuff #parenting #girldad #walmartsethrogen #babyclothes ♬ Emotional Piano Instrumental In E Minor - Tom Bailey Backing Tracks

 

 

 

 

Tags : News Société