La situation de pandémie mondiale est proche d’un scénario de film de science-fiction. Et les théories du complot se multiplient encore plus avec un nouveau documentaire qui se targue de "raconter les dessous de ce hold-up mondial" lié à la crise sanitaire du coronavirus.

Le documentaire "Hold-up", officiellement disponible depuis mercredi en VOD, fait couler beaucoup d'encre, notamment sur les réseaux sociaux. Un film long de 2h40 qui donne la parole à 17 personnalités, souvent controversées, issues de la communauté scientifique ou de la classe politique.

Réalisé par Pierre Barnérias, le but du documentaire est de répondre à toutes les interrogations, aux "mensonges, corruptions, manipulations" autour de la pandémie mondiale de Covid-19.

Libération résume en quelques mots la thèse principale du documentaire "Le Forum économique mondial (Davos) se sert du Covid-19 (maladie qui serait causée par un virus fabriqué par l’homme) dans le cadre d’un 'plan global (pour) soumettre l'humanité', appelé le 'Great Reset’."

Extrêmement alarmant, les réseaux sociaux et la classe politique se sont révoltés contre ce documentaire taxé de complotisme qui fait circuler de nombreuses fausses informations à l’heure où de réelles personnes se font hospitaliser tous les jours.

La force de ce documentaire réside dans sa réalisation. Il reprend les codes des documentaires à gros budget : images prises par drone, musique quasi hollywoodienne, vrai travail musical et sonore et surtout qui joue énormément sur l'affect

Depuis plusieurs semaines, le documentaire fait l'objet d'un fort engouement dans certains groupes sur les réseaux sociaux tels que des pro-Didier Raoult ou encore des gilets jaunes. Malheureusement, ce film continue de plonger les gens dans la peur ce qui pourrait être lié au refus majoritaire des Français à se faire vacciner.

Les Éclaireuses