En couverture du Vogue américain de décembre, un Harry Styles fidèle à son image, au regard ténébreux, légendaire et prêt à mettre le monde à ses pieds. 

Si la vision du chanteur, et ex-membre des One Direction, suffisait à nous laisser bouche bée, totalement admiratives devant sa beauté, elle a également suscité une vague de critiques, choquées devant le soi-disant manque de masculinité du cliché. 

Ce que l'on a oublié de préciser c'est que sur cette une, qui finira par devenir légendaire, Harry Styles porte une robe à volants et au décolleté carré dévoilant ses tatouages, sous un blazer élégant. C'est un look inclusif, qui envoie valser les barrières qui séparent féminité et masculinité, pour un cliché moderne, qui ouvre la voie à tous ceux qui souhaitent s'habiller comme il l'entend ! 

Interviewé par le magazine Vogue, Harry Styles révèle "Je vais en magasin parfois, et je me retrouve à regarder les vêtements des femmes, pensant 'ils sont incroyables' (...) C'est comme si, à chaque fois, vous vous mettez des barrières dans votre propre vie, vous vous limitez. Il y a tellement de joie dans le fait de jouer avec les vêtements." 

Ce n'est pas nouveau. Icône de mode, Harry Styles a prouvé, depuis sa séparation avec le boys band anglais, qu'il aimait la mode et qu'il aimait particulièrement s'habiller. Co-présentateur du Met Gala en 2019, il avait brillé sur le tapis rouge, doté d'une blouse en organza et d'un pantalon si taille haute qu'il donnait le tournis. 

Égérie pour la marque Gucci, il joue avec son style, et selon le directeur artistique de la marque italienne, n'a pas peur d'être en contact avec sa féminité. C'est un révolutionnaire qui s'assume et qui s'impose comme un homme fier d'être libre, libre d'être qui il veut, d'être confortable et incroyablement stylé. Interrogé à ce sujet, le chanteur a déclaré : "Je ne fais pas dans le saupoudrage d'ambiguïté sexuelle pour être intéressant. Je veux que les choses soient d'une certaine façon. Pas parce que ça me fait passer pour un homme gay ou hétérosexuel, ou bisexuel, mais parce que je pense que c'est cool !". 

S'il n'y a aucun doute qu'Harry Styles devient un symbole inspirant, guide d'une nouvelle génération dépourvue de moule et de diktats, son non-conformisme dérange. Beaucoup voient d'un mauvais œil cet homme s'affichant en robe sur la une d'un des plus grands magazines au monde. 

Sur Twitter, les critiques vont bon train, montrant du doigt la faiblesse du chanteur pour porter une robe. Car un homme fort et viril ne peut pas être en jupe ? Sa force réside justement dans son envie et sa liberté à porter ce qu'il a envie de mettre. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @harrystyles