Imaginez qu'en sortant de soirée, vous receviez une notification qui indique que quelqu'un d'autre connaît votre localisation précise. Effroyable, non ? Eh bien, c'est ce que vivent actuellement des dizaines de jeunes femmes dans la ville d'Amiens. Cette nouvelle technique de harcèlement de rue n'a pas de nom, mais son objectif est clair : suivre des femmes en temps réel et pouvoir les attaquer au moment opportun.

Les AirTag, des instruments qui simplifient le harcèlement de rue ?

Ces petits appareils appelés AirTag et commercialisés par la marque Apple sont, à l'origine, utilisés pour pouvoir retrouver facilement tous les objets du quotidien que l'on perd souvent : clé, portefeuille, badges, lunettes, chargeurs ou encore écouteurs. Reliés aux téléphones via une application, vous pouvez les suivre en temps réel. Problème ? Des femmes dénoncent l'utilisation de ce système à des fins de harcèlement. Les harceleurs glissent discrètement le petit appareil dans une poche ou encore un sac, voire dans les voitures, et peuvent ainsi suivre leur victime à l'infini.

Aux États-Unis, des femmes commencent à dénoncer ces agissement principalement sur les réseaux sociaux.

@angel.edge95 #greenscreen ⚠️share this with your loved ones ⚠️ #ASOSChaoticToCalm #traffickingawarenes #airtag ♬ original sound - biker baddie ✨

Comment lutter contre ce phénomène de plus en plus récurrent ?

Depuis la médiatisation de cette technique de harcèlement, Apple a déclaré que dans sa prochaine mise à jour se mettra en place une modulation du volume de sonnerie de l’AirTag pour « augmenter le volume et faciliter son repérage ». Un ajustement des alertes de traçage en cas d’AirTag inconnu à proximité et une amélioration de la précision de la localisation de la balise.
Autre mise à jour : Apple a expliqué avoir travaillé en collaboration avec les forces de l’ordre : “les cas d’utilisation abusive de l’AirTag sont rares. Cela dit, chaque cas est un cas de trop”.
Dans les cas de harcèlement avérés, la compagnie américaine s'engage même à travailler main dans la main avec les forces de l'ordre et livrer toutes les informations utiles.

Est-ce que ces mesures seront suffisantes ? C'est la vraie question.

 

Les Éclaireuses

 

 

Tags : violence, news technologie, News Société/Tech