Combien de fois vous est-il arrivé de vous réveiller en ne sachant plus vraiment où vous étiez, le mal au crâne et la carte bleue complètement à sec ? 

C'est bien simple, il y a des fois où vous vous dites sérieusement que votre vie pourrait bien être un remake du célèbre film Very Bad Trip, voire même de toute la série de films en même temps... Bref, les hangovers, vous connaissez bien. 

Et si on vous disait que nous avons trouvé un moyen de vous éviter ça ? 

Alors non non non, il ne s'agit pas de troquer vos soirées after work pour des soirées salons de thé, ni d'échanger vos apéros contre des rendez-vous "cocktails virgin"... Rien de tout cela et bien au contraire.

Et oui, grand jour qu'est ce jour :  

Un alcool synthétique 100% garanti sans gueule de bois a été créé par le professeur David Nutt, professeur de L'Imperial College et ancien conseiller du gouvernement sur la question des drogues, rien que ça ! 

Réalisé à partir de nombreuses études sur l'effet de l'alcool sur notre cerveau, cet alcool de synthèse a tout d'un vrai : euphorie désinhibée, joie de vivre et déséquilibre où au contraire, adresse spectaculaire, seront toujours au rendez-vous... Bref, vous serez toujours bel et bien pompette. 

Par contre, là où tout change, c'est que désormais, plus aucun lendemain difficile ne vous attendra au tournant. 

Créé pour reproduire les effets "positifs" de l'alcool sans induire sur les mauvaises parties de notre cerveau, cet alcool de synthèse, sobrement appelé "alcosynth" ne vous provoquera ni pâteuse, ni nausées, ni mal de tête ! 

Encore à l'étape de test, le professeur a du tenter plus de 90 expériences pour finalement avoir, pour le moment, deux alcools de synthèses pouvant hypothétiquement remplacer les alcools habituels. 

Malgré tout, le professeur est optimiste puisqu'il présume que d'ici 2050, tout alcool pourra être remplacé et consommé par des alcools de synthèse. Pourtant la recherche et la production de ces alcools restent pour le moment extrêmement onéreuses. Et bien que le professeur argue que ceux-ci pourrait, à terme, diminuer et contrer bien des risques de maladies cardiaques et du foie, il reste encore à prouver que ces alcools de synthèse ne sont pas eux-mêmes dangereux pour la santé... 

Alors troquerons-nous notre mojito au rhum des antilles contre un mojito de synthèse... ? L'avenir nous le dira ! 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Photo : Jamie Nelson Photo : Jamie Nelson

 

Attention, l'abus d'alcool peut-être dangereux pour la santé, à consommer avec modération.