Grâce aux mouvements féministes, les femmes du monde entier réussissent de plus en plus à dénoncer ce qu'elles ont pu subir dans leur vie. Et aujourd’hui, c'est autour d'Evan Rachel Wood de dénoncer son ex petit-ami Brian Warner alias Marylin Manson pour un viol commis sur le tournage d'un clip en 2007.

C'est dans un documentaire pour HBO que l'actrice se confie.

Phoenix Rising, le documentaire qui sensibilise à porter plainte

C'est dans ce documentaire qui montre la lutte visant à augmenter le délai de prescription en cas de crimes sexuels pour permettre aux victimes d’obtenir justice, que l'actrice a choisi de dénoncer son agresseur Marylin Manson. 

Ce documentaire HBO a été présenté au festival du film de Sundance et permettra très certainement aux victimes d'oser porter plainte, même après un long délai d'attente. De son côté, Evan Rachel Wood a quant à elle, pu mettre en lumière l'agression sexuelle subie lors d'un tournage en 2007.

Une scène de sexe qui devait être fictive

C'est ce que raconte l'actrice dans Phoenix Rising. La scène de sexe dans Heart-Shaped Glasses, l'un des plus grands tubes de Marylin Manson, devait simplement être jouée. 

Evan Rachel Wood déclare : "Nous avions parlé d’une scène de sexe simulé. Mais quand les caméras tournaient, il a commencé à me pénétrer réellement. Je n’avais jamais donné mon accord pour ça et je n'ai pas su dire non. J'ai été conditionnée et formée à ne jamais répondre, à aller au bout coûte que coûte"

"J’ai été contrainte à un acte sexuel commercial sous un prétexte fallacieux. (…) J’ai été violée devant une caméra", témoigne-t-elle. Durant l’agression, "je peux dire que l’équipe était très embarrassée et que personne ne savait quoi faire", ajoute l’actrice.

Lors de ce tournage, Evan Rachel Wood avait à l'époque 19 ans et Marylin Manson 37. Sous la pression, l'actrice affirme donc qu'elle n'a pas su quoi faire ce qui est tout à fait normal. Cependant, l'équipe de tournage présente sur le tableau aurait pu intervenir pour sauver l'actrice, qu'importe l'artiste devant eux, mais en 2007, ces sujets étaient encore bien trop tabou. 

Marylin Manson n'en était pas à sa première agression

D’après le documentaire, Marilyn Manson a ensuite fait pression sur la jeune femme pour qu’elle assure aux journalistes qu’il n’y avait pas eu de scène de sexe réelle durant le tournage, prouvant que ses actes ont eux, bien été réels.

Plusieurs femmes, comme l’actrice Esmé Bianco, ont accusé Marilyn Manson de viols et d’autres agressions. Aujourd’hui âgé de 53 ans, le chanteur continue de nier ses actes commis entre 2009 et 2011 bien qu'ils soient bien réels.

Si vous venez à être victime de violences ou d'agressions sexuelles, des numéros comme le 3919 existent pour vous aider. En 2022, la parole des femmes se libère, et dénoncer des violences ne sera plus et surtout ne doit plus, être un tabou. 

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : people, violence, News, News People