Ils veulent la paix. À Ribérac en Dordogne, l’entreprise Allo 3D a reçu la semaine du 15 juillet une demande d’éradication de cigales. Le client leur reproche de trop chanter, mais de là à vouloir prendre des mesures aussi radicales... ! 

La cheffe d’entreprise Sylvie Cornu a annoncé avoir refusé l’intervention pour des raisons écologiques et éthiques.

"J'ai complètement halluciné quand j'ai vu ça. C'est une première, car d'habitude, on nous appelle pour des puces, des punaises de lit, des moustiques, des mouches... Mais pas des cigales. On ne supporte plus le chant du coq, les clochers des églises dans les petits villages, les grenouilles... Maintenant, il faudrait détruire les cigales !", déclare-t-elle.

Les habitants de la région se sont fait entendre à leur tour, c’est le cas d’un certain Michel au micro de France Bleu : "C'est ridicule de vouloir les éliminer, c'est totalement aberrant", a-t-il pesté.

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement