En Californie, le stealthing sera bientôt totalement illégal

Juliette Gour 13 septembre 2021

Il sera bientôt interdit de retirer un préservatif pendant l'acte sexuel sans consentement du partenaire. Cela paraît évident, mais le stealthing reste encore aujourd'hui une forme de viol discret très répandue.

Le 7 septembre, la Californie a fait une proposition de loi visant à interdire le stealthing, une violence sexuelle visant à retirer un préservatif pendant l'acte sexuel sans demander au partenaire. Si cette loi est acceptée courant octobre, la Californie sera le premier État des USA à faire de cet acte un vrai délit civil. 

Cependant, aux yeux de la loi, cette pratique ne sera pas considérée comme un viol (si l'on s'arrête strictement au fait que le viol est une pénétration sexuelle par surprise). L'acte sera qualifié d'agression sexuelle et les personnes coupables de cet acte devront en répondre pénalement.

 

Une loi qui faciliterait les procédures des victimes

Pour la députée soutenant le projet de loi, la qualification pénale de cet acte permettrait aux victimes d'accéder à des procédures plus faciles et moins longues. La qualification en délit réduit le niveau de preuve exigé lors du procès, ce qui, in fine, permettrait une meilleure pénalisation des responsables (comme c'est déjà le cas pour les viols).

 

 

Le stealthing, un acte loin d'être rare

Selon une étude de 2019 publiée par la National Libary of Medecine, aux USA, 49% des femmes (entre 21 et 30) ont déjà été obligées par un partenaire à un acte sexuel sans préservatif. 12% d'entre elles déclarent également avoir déjà été victimes de strealthing. Une étude complémentaire révèle que 10% des hommes dans la même tranche d'âge admettent avoir déjà retiré un préservatif pendant l'acte sexuel sans avoir eu le consentement de leur partenaire. L'acte est donc loin d'être rare et peut avoir de véritables conséquences sur les personnes qui en sont victimes, allant de la grossesse indésirée à la transmission d'infections sexuellement transmissibles.

Dans l'État de New York et du Wisconsin, des projets de loi similaires avaient déjà été proposés mais n'ont jamais été adoptés. En France, le stealthing ne fait toujours pas l'objet d'une incrimination pénale.

 

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News, News Bien-Être, société

Juliette Gour
Chef de rubrique Bien-Être & Beauté
Amoureuse de la K-beauty, Juliette est également une experte en skincare, vous dévoilant les secrets des masques et des nouvelles routines beauté adoptées par vos stars préférées. Suivez cette passionnée polyglotte pour une aventure pleine de découvertes, de bien-être et de conseils avisés qui vous guideront vers une vie épanouissante et captivante. C'est grâce à sa licence en science du langage que Juliette manie comme personne les modes de pensées des différentes cultures, ce qui la pousse à voyager et à découvrir les diverses façons de penser qui enrichissent son approche du monde.

Vous aimerez aussi