En Australie, la société minière Rio Tinto a détruit les gorges Juukan, un site pourtant vieux de 46 000 ans et, qui plus est, emblématique pour le peuple autochtone aussi bien culturellement qu'historiquement.

En effet, dans le but d’agrandir la surface d’exploitation des minerais de fer, la société a décidé de faire exploser un des plus anciens sites du patrimoine autochtone.

C’est en 2013 que la société a reçu l’autorisation ministérielle de détruire le site. Avant la destruction, des fouilles ont quand même été réalisées pour sauver des objets anciens. Des fouilles qui ont permis aux archéologues de se rendre compte que le site était bien plus vieux que ce qu'ils imaginaient, avec des objets datant d’il y a 28 000 ans et des informations précieuses sur le mode de vie des humains de l’époque.

Malgré ces trouvailles et de nombreuses discussions entre la société et les aborigènes, le site n’a pas pu être sauvé. En effet, aucune mesure de protection n’existe réellement pour préserver les lieux culturels des populations autochtones.

Une situation que déplore la communauté. « La perte de ces abris-sous-roche est un coup dévastateur. Notre peuple est profondément troublé et attristé, pleurant la perte de liens avec nos ancêtres ainsi qu'avec notre terre » a déclaré John Ashburton, membre de la communauté autochtone.

Les Éclaireuses

Crédits : PKKP Aboriginal Corporation
 Crédits : Nick Cubbin
Crédits : PKKP Aboriginal Corporation

 

 

Tags : News divertissement