Un beau geste dans cette ère apocalyptique d’épidémie mondiale.

Par solidarité, des fleurs ont été déposées sur les voitures du personnel hospitalier de Perpignan. À la tête de l’initiative, Murielle Marcenac, grossiste basée à Perpignan.

Alors qu’on applaudissait les soignants tous les jours à 20h lors du premier confinement, les conditions n’ont pas changé et il faut plus que jamais continuer à soutenir le personnel hospitalier.

Depuis l’annonce du reconfinement, de nombreux petits commerces jugés non essentiels se sont vu obligés de fermer leur porte. Mais la jeune femme de 38 ans n’a pas voulu gaspiller sa marchandise. Contactée par L'Huffpost, elle affirme : “J’ai dû prendre une décision et je ne voulais pas gaspiller. Plutôt que de pleurer, je me suis dit qu’il fallait donner le sourire aux gens, surtout en ce moment”.

Ce beau geste a touché le personnel hospitalier qui s’est empressé de la remercier. Murielle ne s’arrête pas là puisqu’elle a également déposé des fleurs à la clinique de Saint-Pierre. Elle prévoit de déposer des fleurs toute la semaine, en fonction de ses stocks, et souhaite garder le lieu secret pour maintenir l’effet de surprise.

On a toutes besoin d'une Murielle dans nos vies pour nous redonner le sourire ! 

Enjoy, 
Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement