Parce qu'il est temps d'être tous égaux ! Tous les ans, les femmes dépensent en moyenne 150€ pour s'acheter des serviettes hygiéniques ou des tampons. Un coût considérable, voire même un produit de luxe pour des personnes en situation de précarité. Il faut que cela cesse ! 

Pour dénoncer ce phénomène de précarité menstruelle, Irène, une jeune étudiante de 20 ans, s'est rendue à la fac à Paris, sans protection hygiénique alors qu'elle était en pleine période de règles. 

Militer pour un remboursement intégral des protections hygiéniques 

Vêtue d'un legging gris, la jeune étudiante décide de ne pas mettre de protections pendant ses règles. Mais, cela ne l'empêche pas de sortir de chez elle, puisqu'elle continue sa journée naturellement. Avec son legging taché de sang, elle prend le métro et se rend sur les bancs de la fac, tout en recevant des regards insistants, moqueries et commentaires déplacés. Mais, elle n'a pas été gênée pour autant ! 

Seulement, durant son trajet en RER, elle a croisé le chemin de deux collégiennes qui se moquaient d'elle, et qui n'ont pas hésité à prendre une photo de son vêtement taché. Ces jeunes filles ne doivent pas encore avoir leurs règles, et donc trouvent cet acte humiliant et honteux... un tabou autour des règles qui règne toujours autant, même entre femmes. 

Une révolution féministe 

Voilà une action coup de poing ! Irène veut faire passer un message fort : 'le sang coule et le sexisme tache', comme elle le dit si bien dans son post partagé sur son compte Instagram. C'est bien plus qu'un acte militantisme féminin, c'est une performance artistique. Irène s'est sentie bien dans son corps alors que, pour certaines femmes encore, cette situation est sujet de honte et de gêne. 

Elle n'hésite pas à partager son ressenti et son expérience à travers une photo publiée sur les réseaux où on la voit tête haute, jambes écartées et avec une tache de sang sur son vêtement. C'est une belle preuve de militantisme pour que les femmes aient accès aux protections hygiéniques gratuitement, une vraie Girl Boss, qui a su faire preuve de courage et de détermination. 

Septembre 2021 : les étudiantes auront accès à des protections hygiéniques gratuites ! 

Bonne nouvelle ! Son acte féministe a fait bouger les choses. À la rentrée scolaire 2021, les étudiantes en études supérieures auront accès gratuitement à des serviettes hygiéniques et à des tampons. Des distributeurs sont installés peu à peu dans les établissements scolaires. Un bel engagement du gouvernement pour lutter contre la précarité menstruelle !  

Enjoy, 

Les Éclaireuses 

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Irene [Iréné] (@irenevrose)

 
 
 

 

Tags : News