L’association de défense des animaux One Voice a révélé, par le biais d’une enquête, que neuf tigres seraient détenus dans des conditions illégales près de Paris.

Elle a décidé de porter plainte et dénonce les mauvais traitements infligés aux fauves appartenant au dresseur de cirque Mario Masson. Les animaux sauvages étant enfermés dans des cages étroites au sein d'une usine désaffectée.

Les pauvres sont cadenassés « toute l'année dans un camion-cage », ces animaux ne bénéficieraient pas de « réelle protection contre les intempéries », et vivraient avec « à peine assez de place pour tourner en rond », dénonce l'association.

Pourtant, l'arrêté du 18 mars 2011 qui a fixé les conditions de détention d'animaux non domestiques est pourtant clair : « Les animaux doivent avoir la possibilité de se déplacer librement dans les installations extérieures chaque jour sauf si les conditions météorologiques ou leur état de santé ne le permettent pas ».

Le principal concerné, lui, se défend de tout mauvais traitement et assure être en parfaite légalité.

Le chemin est encore long

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement