Le temps est une notion étrange qu'on a toujours eu du mal à interpréter... Mais des journées de moins de 24 heures, est-ce vraiment possible ?

En 2020, beaucoup de choses ont perturbé la Terre et ses habitants. Des forêts qui disparaissent sous les flammes en Australie, des tremblements de terre à répétition, une crise sanitaire sans fin... Tous ces phénomènes ont marqué cette année chaotique.

Une terre qui ne tourne pas toujours en rond

Les scientifiques ont remarqué que pendant cette année 2020, la rotation de la planète avait accéléré. Le jour le plus court de l'année était le 19 juillet 2020, la Terre a tourné 1,4602 millisecondes de plus que d'habitude. La cause de cette prise de vitesse ? Les mouvements des océans, de l’atmosphère, l’attraction de la Lune, ou bien encore l’impact du noyau interne peuvent perturber la vitesse à laquelle la Terre tourne.

Des journées de moins de 24 heures ont donc pu être aperçues.

C'est un phénomène rare et qui reste relativement isolé. Le dernier relevé d'accélération date de 1960, mais aucun "effet secondaire" de ce phénomène n'a été observé dans les années suivantes. Si vous vous demandez "Mais quelle heure est-il vraiment ? Dois-je changer mes horloges ?" Eh bien, la réponse est non, puisque le système utilisé par tous nos appareils électriques est le même, le Temps Universel Coordonné (UTC). Ce système utilisé dans le monde entier enlève dans ces cas précis quelques secondes le 31 décembre à minuit ou bien le 30 juin. Cela s'est produit le 31 décembre 2016 où il était affiché 1 heure 59 minutes et 60 secondes sur les cadrans pour "annuler" les 27 secondes de trop (à savoir que tout est relatif, vu que ce sont les hommes qui sont à l'origine du calcul du temps tel qu'on le fait aujourd'hui). 

Selon les prédictions, la terre devrait, théoriquement, encore accélérer en 2021.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Source Photo : Getty Images Source Photo : Getty Images