Le remède contre la gueule de bois enfin trouvé ? C’est ce que déclarent en tout cas des chercheurs finlandais qui pensent avoir mis le doigt sur la molécule miraculeuse contre les soirées trop arrosées.

Finis les maux de tête, la nausée, les vomissements, les vertiges et les litres d’eau avalés pour tenter de nous faire oublier que la veille, on a un peu (trop) abusé.

Dans une nouvelle étude menée par l’université d’Helsinki et l'université de Finlande de l’Est, des chercheurs ont tout simplement demandé à 19 volontaires de boire beaucoup d’alcool.

Concrètement, les cobayes, tous des hommes, ont dû ingérer 1,5 g d'alcool par kilogramme de masse corporelle, sur une durée de trois heures, ce qui représente entre huit et neuf consommations « normales », comme un verre de vin ou une bière à 4,5%, pour un homme de 75 kg. Bien entendu, ils étaient sous le contrôle de médecins.

Ils ont ensuite donné aux fêtards d'un soir soit des placebos, soit des comprimés qui contenaient une dose de cystéine, un acide aminé.

Les résultats sont sans appel. Le lendemain matin, les volontaires ont décrit ce qu'ils ressentaient et ceux qui avaient reçu le comprimé de cystéine n'avaient pas ou peu de symptômes. Les chercheurs affirment que « la cystéine prévient ou atténue la gueule de bois, les nausées, les maux de tête, le stress et l'anxiété ».

Les scientifiques qui ont mené l'expérience sont surpris par l'efficacité de la cystéine et affirment que cet acide aminé a des propriétés uniques. Elle pourrait être commercialisée comme traitement anti-gueule de bois et pourrait aussi permettre de lutter contre l'alcoolisme.

Toutefois, il faudra attendre encore un petit peu avant de voir ce remède dans les rayons de notre pharmacie. Notamment parce que l'expérience a été menée sur un tout petit groupe de participants.

D'ailleurs, quelques cobayes n'ont même pas été au bout de l'expérience. Certains étaient saouls trop vite et n'ont pas pu boire la dose d'alcool prescrite et d'autres, plus habitués à l'alcool, n'ont ressenti aucun effet même après huit verres...

Pour rappel, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement