C'est une nouvelle obligation qui entre en vigueur dès ce lundi : les enfants devront s'équiper d'un masque de catégorie 1 pour entrer dans un établissement scolaire. Une mesure qui n'est pas de l'avis de tous. Les parents d'élèves craignent que certains enfants soient refusés des classes s'ils ne sont pas équipés, ils demandent une indulgence pour les enfants se présentant avec des masques artisanaux. 

Une mesure qui vise à protéger les enfants contre les variants 

Cette mesure fait partie du nouveau protocole renforcé dans les établissements scolaires pour protéger les enfants contre les formes variantes de Covid-19. Dès le lundi 8 février, les masques chirurgicaux seront obligatoires pour l'ensemble de corps enseignant et les élèves. Cette mesure est vue comme une contrainte pour les familles, obligées de fournir les masques, c'est une dépense supplémentaire qui pourrait, dans certaines communes, être subventionnée par les mairies. 

Que risque un élève qui porterait un masque artisanal ? 

Pour l'instant, le ministère de l'Éducation nationale n'a pas défini clairement les sanctions en cas de non-respect de cette règle et rien n'assure que les établissements scolaires vont procéder à des contrôles. Cette absence de directive laisse les directeurs d'établissement sceptiques quant à l'application de cette nouvelle mesure sanitaire. 

Les Éclaireuses