Depuis plus d’une semaine, les Français sont soumis à un confinement général. Pour circuler, chacun doit être munis d’une attestation officielle sous peine d’une amende 135 €.

Des personnes sans domicile fixe ont donc été verbalisé par les forces de l’ordre car ils ne respectaient pas les mesures de confinement instaurées pour lutter contre le coronavirus.

Une situation grotesque qui a été largement rapporter par les associations. Des cas ont été notamment signalés à Paris, Lyon et Bayonne. La préfecture de Lyon a alors affirmé, qu’après une enquête interne, ces amendes seront « immédiatement annulées » car « contraires aux instructions ».

Les autorités ont été alerté à plusieurs reprises par les associations sur les difficultés pour les personnes SDF de respecter les mesures de confinement ainsi que les principes de précaution pour lutter contre le virus.

Selon les autorités, une dizaine de SDF seraient contaminés par le Covid-19

Des centres dédiés seront ouverts pour ceux qui ne peuvent pas être isolés dans les centres d'hébergement et dont l'état ne nécessite pas une hospitalisation. Également, le ministère du logement a annoncé que des chambres d’hôtels seront réquisitionnées pour les personnes encore à la rue.

Les Éclaireuses 

 

 

Tags : News divertissement