À cause de l’épidémie de coronavirus, de nombreux supermarchés refusent l’entrée à certains enfants. Certains parents auraient notamment été priés de laisser leurs enfants à la caisse, voire même à l’extérieur du magasin !

Cette interdiction liée à l’épidémie a été identifiée comme « une atteinte au droit de l'enfant à être protégé », selon le Défenseur des droits (DDD) le 8 avril 2020.

« Contraindre un parent à laisser son enfant seul à l'extérieur d'un magasin, ou seul auprès d'un adulte qu'il ne connaît pas, constitue une atteinte au droit de l'enfant à être protégé contre toute forme de violence », selon Jacques Toubon, le DDD.

L’instance consultative a déclaré avoir reçu une dizaine de signalements. Il en est de même sur les réseaux sociaux où de nombreux internautes évoquent avoir subi le même type de comportement.

Cette mesure s’expliquerait selon les supermarchés par la possibilité que certains des enfants soient porteurs sains du virus et serait donc un danger pour les autres clients.

Le défenseur des droits est donc venu rappeler qu’aucune loi n’a été écrite à ce sujet et qu’aucun magasin ne pouvait imposer aux personnes accompagnées d’un ou plusieurs enfants de les laisser à l’entrée du magasin.

« Le refus d'accès des enfants aux magasins d'alimentation ne fait pas partie des mesures restrictives relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 » a-t-il déclaré.

Les Éclaireuses

 

Tags : enfant, coronavirus, News divertissement