Si, en France, l’efficacité du masque et des gestes barrières contre le coronavirus a longtemps été questionnée, cette expérience va sûrement venir nous conforter sur le port du masque.

En effet, grâce à une expérience simple, le chercheur Richard Davis, responsable du laboratoire de microbiologie de Washington, a prouvé que le port du masque et la distanciation sociale sont efficaces et doivent être appliqués pour lutter contre le coronavirus.

Pour réaliser son expérience, le chercheur a éternué, chanté, parlé et toussé avec et sans masque près de boîtes de Pétri disposées devant sa bouche. Ces boîtes, remplies de gélatine, sont utilisées en microbiologie pour recueillir les bactéries et les rendre facilement visibles.

Les résultats sont unanimes : sans le masque, on observe beaucoup plus de bactéries sur les plaques que lorsque le chercheur en portait un. Cette expérience prouve donc bien l’importance du port du masque, qui réduit considérablement la propagation des bactéries par le biais des gouttelettes.

Pour montrer les bénéfices de la distanciation sociale, le chercheur a également réalisé une deuxième expérience en disposant son matériel à 60cm, 1,20m puis 1,80m de distance. « J'ai toussé environ 15 secondes et j'ai répété l'expérience sans masque », explique-t-il.

Cette nouvelle expérience a de nouveau prouvé l’efficacité de la distanciation sociale puisqu’on remarque que les bactéries n'ont pas atteint les boîtes les plus éloignées du chercheur.

Enjoy,

Les Éclaireuses

Crédits : @richdavisphd
Crédits : @richdavisphd
Crédits : @richdavisphd

 

 

Tags : News divertissement