Originaire du Liban, Eli Rezkallah est un artiste qui s’amuse à détourner les publicités sexistes et vintage des années 1950. Intitulé "In a Parallel Universe" (dans un univers parallèle), ce projet vise à illustrer la misogynie dont souffraient les femmes dans la publicité des années 50 en inversant les rôles. 

Les publicités des années 50 mettent en scène un intérieur de maison parfait supervisé par la ménagère suréquipée, reine du ménage et de la cuisine. L'image de la bonne épouse qui s'applique au foyer au bon plaisir de son mari, qui rêverait d'avoir un nouvel aspirateur à Noël, a été vendue longtemps comme l'image de la femme parfaite. 

Ces publicités ont participé, en leur temps, à renforcer les stéréotypes, inciter à la consommation genrée et même banaliser les violences conjugales.

Ces représentations explicitement misogynes dans la publicité ne sont plus possibles aujourd'hui. Mais les femmes se débattent encore avec les stéréotypes véhiculés dans ces publicités. C'est lors d'un repas de Thanksgiving qu'Eli Rezkallah a eu cette idée. 

Après avoir entendu ses oncles débattre sur les "devoirs de la femme", l'artiste se lance dans le projet ambitieux de reprendre ces publicités des années 50 en inversant le rôle de la femme et de l'homme. 

Une façon imagée de faire goûter aux hommes leur "propre poison sexiste" et de réaliser réellement ce que véhiculaient ces images. Découvrez ces photographies qui dénoncent le sexisme dans la publicité des années 50.

Enjoy, 

Les Éclaireuses 

 

© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018
© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018

 

© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018
© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018

 

© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018
© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018

 

© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018
© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018

 

© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018
© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018

 

 

© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018
© Eli Rezkallah, produit par Plastik Studios 2018