Commençons par une petite devinette. Si on vous disait que cette pièce se porte principalement en hiver et qu’elle est très utile en extérieur pour nous maintenir au chaud. Vous pensez à quoi ? Vous ne l’avez toujours pas ? Maintenant, si on vous disait qu’elle s’enroule autour du cou pour éviter que vous ne tombiez malade lorsque les températures baissent ? Ça y est, vous l’avez ! Oui, l’écharpe est bien la pièce la plus sale de notre dressing.
 
Pas besoin de la regarder avec dégoût, ce n’est pas de sa faute !
 
À la différence des vêtements du quotidien comme nos jeans ou nos t-shirts, elle ne fait pas beaucoup de séjours en machine. Pourtant, notre accessoire de mode préféré en hiver se révèle être un véritable nid à bactéries, surtout lorsqu’il est porté tous les jours.
 
 
Pourquoi, vous nous direz ? Eh bien, c’est pourtant très simple. Proche de notre visage et donc de notre nez et de notre bouche, tous les jours se déposent sur ce bout de tissu de nombreuses gouttelettes de salive dans lesquelles résident des bactéries. Heureuses de nous blottir dans cet accessoire réconfortant, on viendra également déposer des particules de maquillage ainsi que des peaux mortes suite au frottement de l’écharpe avec notre peau.
 
Ce n’est pas tout ! L’écharpe est un véritable compagnon du quotidien, elle nous suit donc partout, dans toutes nos aventures. Son périple commence par des manipulations fréquentes (peut-être même trop régulières), avec des mains pas toujours très propres, que ce soit pour l’enlever ou la déposer sur un porte-manteau.
Les plus maladroites d’entre nous la feront traîner ou bien tomber par terre et la secoueront pour en enlever les saletés, qui en réalité se seront déjà agrippées aux fils de notre écharpe. Sans oublier le sandwich de la pause dej qui déposera quelques résidus de nourriture dessus. Ça fait beaucoup pour un seul et même accessoire.
 
 
De plus, la chaleur de l’écharpe et de notre corps en fait un environnement parfait pour le développement des bactéries. Un vrai nid douillet pour tout un écosystème. On n’est pas les seules à apprécier la chaleur. Rassurez-vous tout de même, il semblerait que les bactéries ne trouvent pas les miettes de pain à leur goût. Elles meurent donc très rapidement, car elles n’ont finalement pas grand-chose à se mettre sous la dent.
 
Néanmoins, il est essentiel de la laver plus régulièrement, car même si les bactéries ne sont pas à craindre, les résidus de peaux mortes et de maquillage peuvent, sur le long terme, causer des inflammations cutanées. Ne nous étonnons pas donc si des boutons apparaissent sur notre visage. La cause est sous nos yeux.
 
Pour éviter ces petits désagréments, il est donc conseillé de passer en machine notre écharpe au minimum deux fois par mois. Plus les tissus sont denses, comme la laine par exemple, plus un lavage régulier est nécessaire. Pour les écharpes plus légères, qui contiennent de la soie par exemple, on pourra espacer les bains.
 
Alors, si on tient à notre peau et à notre écharpe, on n’oublie pas de la laver de temps en temps.
 
Enjoy,
Les Éclaireuses 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Audrey Afonso (@audreyafs)