Même si l'endométriose est une maladie de plus en plus médiatisée, certains médecins et certaines femmes ne connaissent toujours pas cette pathologie qui touche, en France, près de 10% de la population en âge de procréer.

L'endométriose est une maladie inflammatoire et chronique de l'appareil génital féminin. Elle s'explique par le développement d'une muqueuse utérine appelée l'endomètre en dehors de l'utérus, colonisant ainsi les autres organes. Parmi les symptômes les plus récurrents, on retrouve des douleurs extrêmes durant les règles mais aussi pendant les rapports sexuels et surtout une infertilité.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Andrea (@makeupbyandreabaines)

 

L'art au service de l'endométriose, cette maladie qui touche de nombreuses femmes à travers le monde

C'est cette maladie qui touche la make-up artist Andrea Baines. À 34 ans, elle décide donc d'utiliser ses pinceaux de maquilleuse et son talent afin de rendre un peu plus visible l'endométriose.

Le résultat ? Une magnifique série de photos qui retranscrivent parfaitement les douleurs liées à la maladie, mais aussi le versant caché qu'on ne soupçonne pas : cicatrices, hématomes, chair à vif ou encore sang. Pour la jeune femme, le but était de "transmettre la douleur de vivre avec l'endométriose, les cicatrices que l'on ne voit pas, l'agonie d'une maladie invisible".

Andrea Baines en est à sa troisième opération chirurgicale pour tenter de retirer de ses organes cette muqueuse envahissante et elle explique : "Parfois, la douleur m'immobilisait carrément au lit. Le fait que cette maladie soit invisible peut être très difficile à gérer car les gens pensent que vous allez bien".

Une initiative réussie puisqu'elle permet de se rendre compte très clairement de la difficulté de vivre avec cette maladie.

 

Les Éclaireuses, 

 

 

 

 

 

Tags : News Bien-Être