Brianna Rawlings, âgée de 18 ans, était enceinte de 17 semaines quand elle a été diagnostiquée d’un cancer du sang, rare et agressif, nommé leucémie à cellules NK.

Étant au milieu de sa grossesse, la jeune femme pouvait mettre un terme à cette dernière et entamer un traitement pour guérir ou bien mettre son fils au monde et renoncer à ce traitement, dans l’espoir qu’il soit en bonne santé. Voulant à tout prix que son bébé voie le jour, Brianna a donc choisi de donner naissance à son fils plutôt que de recevoir un traitement.

Cependant, la jeune femme ayant contracté une infection du sang, les médecins redoutaient qu’elle soit transmise au bébé. Ils ont donc pris la décision de faire une césarienne pour donner naissance à l’enfant que Brianna a nommé Kyden.

Malheureusement, né 3 mois avant le terme, le nourrisson n'a survécu que 12 jours. Lors d’une interview, la jeune femme a expliqué que ces 12 jours passés avec Kyden ont été les plus beaux jours de sa vie.

La mort du bébé a été très douloureuse pour la jeune maman, mais son enfant lui a donné la force de continuer à combattre la maladie. Cependant, après quelques résultats encourageants, l’état de Brianna s’est malheureusement rapidement dégradé, obligeant les médecins à annuler la greffe de moelle osseuse qu’ils prévoyaient grâce à son frère.

À la place, la jeune femme a donc reçu un médicament à l’essai grâce auquel les médecins espéraient lui donner plus chances de survie. Malgré le traitement, le cancer a été plus fort et Brianna a fini par décéder à l’âge de 19 ans.

Une histoire tragique mais qui témoigne du courage de la jeune femme qui se sera battue jusqu’à son dernier souffle contre la maladie.

Les Éclaireuses 

 

 

Tags : mère, News divertissement