On le disait déjà, mais cette fois, c’est scientifiquement prouvé !

Selon une étude réalisée par des chercheurs anglais et publiée dans le quotidien The Independant, consommer un peu d’alcool permettrait d’être plus fluide dans une langue étrangère.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques de l’université de Liverpool, de Maastricht et du King’s College de Londres ont observé 50 jeunes Allemands, étudiants à la fac aux Pays-Bas et qui ont récemment appris la langue du pays, le néerlandais.

Les étudiants ont été scindés en deux groupes, certains ont eu droit à un verre d’une boisson alcoolisée et les autres, à un verre d’eau. On leur a ensuite demandé d’avoir une conversation en néerlandais pendant cinq minutes.

Les échanges ont ensuite été enregistrés et analysés par un natif néerlandais qui ne savait pas qui avait consommé de l’alcool ou non.

Résultat ? Les participants ayant bu de l’alcool s’en sortaient beaucoup mieux que les autres, témoignant d’une meilleure aisance à l’oral ainsi qu’une bonne prononciation.

À l’évidence, ils n’avaient consommé qu’une faible dose, juste assez pour être « tipsy » et l’effet n’aurait probablement pas été le même à grande échelle. Mais voilà une autre bonne raison de s’enfiler des pintes et autres cocktails (avec modération of course) !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 Source : Giphy