Le combat est loin d'être terminé ! 

La reine de la pop vit un véritable enfer depuis 2008... Après des témoignages glaçants devant le tribunal en juin dernier et un refus de la justice de lever sa tutelle, Britney Spears ne compte pas en rester là. En effet, elle vient d'implorer à nouveau ce mercredi 14 juillet au tribunal californien de mettre fin à l'emprise de son père dont elle fait l'objet, et affirme qu'elle ne se produira plus sur scène tant qu'elle sera sous sa tutelle

Britney Spears demande de lever sa tutelle jugée "abusive"

C'est en larmes que la chanteuse américaine supplie la justice de Los Angeles de mettre fin à sa tutelle, la privant de toute autonomie financière et personnelle. Une emprise "abusive" et "cruelle" qui ne lui permet pas d'avoir d'autres enfants ni de dépenser de l'argent comme elle l'entend. 

Lors de l'audience de mercredi, Britney Spears a assuré par téléphone "Je veux une enquête contre mon père" et va donc porter plainte contre lui. Un témoignage qui vient souligner les précédents, livrés fin juin, quand elle s'est dite "traumatisée" et "déprimée".  

Britney Spears obtient son propre avocat

Mais un rayon de soleil vient éclaircir la tempête dans laquelle elle est embarquée... En effet, la reine de la pop a enfin pu choisir son propre avocat, chose qu'elle n'avait pas pu faire jusqu'ici. C'est Mathew Rosengart qui vient d'être désigné par la chanteuse pour l'aider à sortir de cette tutelle cruelle et abusive. 

Il est connu pour avoir défendu de nombreuses stars hollywoodiennes par le passé, telles que Sean Penn ou Steven Spielberg. Alors, plus de temps à perdre, son avocat a assuré qu'il ferait tout son possible pour déposer sa requête auprès du tribunal de Los Angeles pour mettre fin à l'emprise de James Spears sur sa fille. 

La reine de la pop ne se produira plus sur scène 

"J'arrête" a affirmé la pop star. C'est dans un long message partagé sur son compte Instagram ce samedi 17 juillet que Britney a déclaré qu'elle ne se produira plus sur scène tant que son père contrôlera sa carrière. "Je ne vais pas me produire sur une scène de sitôt alors que mon père gère ce que je porte, dis, fais, ou pense", écrit la chanteuse.

"Je préfère partager des vidéos OUI depuis mon salon plutôt que sur scène à Vegas ... Je ne vais pas mettre beaucoup de maquillage et essayer essayer essayer sur la scène à nouveau et ne pas pouvoir le faire vraiment avec des remix de mes chansons depuis des années", ajoute-t-elle. 

Britney Spears ne manque pas non plus de revenir sur le manque de soutien de la part de sa soeur face au drame qu'elle subit depuis près de 13 ans, et s'attaque directement à elle dans ce message qui a fait réagir les fans de la chanteuse.  

#FreeBritney en soutien à la reine de la pop 

Face à l'enfer qu'elle subit, la chanteuse américaine peut compter sur l'immense soutien du mouvement #FreeBritney qui ne cesse de prendre de l'ampleur depuis son premier témoignage glaçant de fin juin. Alors, pour l'audience de mercredi 14 juillet, l'ensemble des fans de Britney Spears se sont réunis devant le tribunal de Los Angeles mais également à New York, Phoenix et Londres. 

"Il ne s’agit pas seulement de Britney. Mais aussi de toutes les autres personnes qui sont piégées" par une forme de tutelle, a affirmé Patrick Thomas, celui qui est à l’initiative d’une de ces manifestations à Washington.

Après un message touchant que lui a adressé Cristina Aguilera, Britney Spears peut également compter sur son ex Justin Timberlake et son amie Madonna qui lui apportent leur soutien. 

Les Éclaireuses 

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears)

 

 

 

Tags : people, News