C'est une excellente nouvelle qui vient de tomber pour la planète ! Le trou de la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique s'est beaucoup rétréci cette année, d'après les mesures satellitaires de la NASA et de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration).

En effet, l'étendue maximale du trou de la couche d'ozone n'a été que de 16,4 millions de kilomètres carrés le 8 septembre, puis elle s'est progressivement réduite jusqu'à atteindre moins de 10 millions de kilomètres carrés pour le reste des mois de septembre et octobre. Le scientifique en chef des sciences de la Terre au Goddard Space Flight Center de la NASA, Paul Newman, a annoncé qu'il s'agissait d'une très bonne nouvelle, mais qu'il fallait néanmoins rester modérés.

En effet, cette baisse du trou de la couche d'ozone est en grande partie dû à des conditions météorologiques inhabituelles, d'après les propos de Paul Newman, directeur scientifique en Sciences de la Terre du Centre aérospatial Goddard de la NASA, rapportés dans un communiqué officiel. "Ce que nous observons cette année est dû à la hausse des températures stratosphériques. Ce n'est pas un signe que l'ozone atmosphérique est soudain en passe de se rétablir" s'est-il ainsi exprimé. 

La Chine serait en partie responsable de la couche d'ozone, utilisant toujours de nombreux gaz très chimiques. Néanmoins il serait malhonnête de ne citer qu'elle, le reste du monde étant lui aussi responsable de ce fléau environnemental. Pour cause, la climatisation notamment, serait également toxique pour la planète et aurait un impact négatif sur l'environnement. 

Il faudra donc avec le temps réussir à modifier nos technologies afin de préserver au mieux notre planète et de lutter contre le trou de la couche d'ozone. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News divertissement