Benjamine de fratrie, vous voilà au cœur d’une nouvelle étude.

Selon le Sunday Times, le plus jeune de la fratrie (non issu d’une lignée d’entrepreneurs) est celui qui serait prêt à prendre le plus de risques pour devenir millionnaire !

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs des universités de Birmingham et de Reading ont étudié le cas de 6300 personnes.

Résultat : dans les familles de deux enfants, 49 % des derniers-nés sont plus enclins à devenir leur propre boss. Dans les fratries de trois, ce même chiffre descend à 43 %.

Les scientifiques expliquent ainsi que la théorie du « born to rebel » (« né pour se rebeller ») repose sur le fait que les cadets sont généralement plus explorateurs, moins conventionnels, et ont une plus grande tolérance aux risques que leurs aînés...

Bon après, entrepreneure ne rime pas forcément avec millionnaire, mais au moins maintenant, aux dîners de famille, vous pourrez vous vanter d’être la plus téméraire !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-