Avec la pandémie de coronavirus qui a ralenti l’économie du monde entier, de nombreux pays ont vu leur quotidien bousculé.

C’est le cas pour la Thaïlande, pays d’Asie du Sud-Est, ainsi que pour ses sanctuaires pour éléphants. Malheureusement, avec la fermeture des frontières et donc l’absence de touristes, les camps et sanctuaires n’ont plus de fonds suffisants pour l’entretien des éléphants.

Une situation très alarmante pour ces animaux, puisque selon World Animal Protection, 2000 éléphants pourraient mourir de faim.

Pour remédier à la situation, plus de 100 pachydermes ont dû retourner dans leur habitat naturel, à Mae Chaem, à plus de 150 km de la ville de Chiang Mai. Un retour dans leur véritable environnement qui a été largement encouragé par la fondation Save Elephant. Même si la fondation encourage les appels aux dons, elle estime qu’il est mieux pour les animaux de retourner sur leur terre natale où ils seront autonomes pour se nourrir. 

D’après le fondateur de Save Elephant, ce sont les propriétaires des éléphants eux-mêmes qui ont fait la demande du renvoi de leurs animaux dans leur habitat d’origine. 

C'est le cas de Sadudee Serichevee, un éleveur qui possède 4 éléphants à Chiang Mai. En raison du coronavirus, il a décidé avec sa femme de ramener leurs animaux dans son village, car avec la crise qu’ils traversent, il ne pouvait plus payer la location de terrains et d'installations ainsi que subvenir aux besoins des animaux. Pour ramener les pachydermes chez eux, ils ont réussi à convaincre d’autres propriétaires à rejoindre leur initiative. Ils ont parcouru 150 kilomètres pour arriver au village de Ban Huay Bong.

« Ces éléphants n'ont pas eu la chance de rentrer chez eux depuis 20 ans. Ils semblent très heureux en arrivant, ils font des bruits joyeux, ils courent vers le ruisseau près du village et s'amusent avec nos enfants », a déclaré l'éleveur.

Un repos bien mérité pour nos amis les éléphants. 

Enjoy,

Les Éclaireuses 

Crédits : Save Elephant Fondation
Crédits : Save Elephant Fondation 
Crédits : Save Elephant Fondation

 

 

Tags : News divertissement