Encore un triste record.

En Sibérie, la ville de Verkhoïansk située à 4600 km au nord-est de Moscou a établi un nouveau record de chaleur samedi avec 38°C. En plus de sa valeur élevée, la particularité de cette forte température est qu’elle a été enregistrée dans une ville située au-delà du cercle polaire arctique. En effet, une telle température n’avait jamais été relevée auparavant au nord du globe.

Habituée aux climats extrêmes, la ville composée de 1000 habitants se trouve à 67°C de latitude nord. Coutumière des températures exceptionnelles, la ville avait déjà atteint les -60°C en janvier dernier et les 37,3°C en 1988. À cette période de l’année, la température avoisine normalement les 20°C soit 18°C de moins que la température enregistrée samedi.

Un phénomène qui peut évidemment s’expliquer par le fait que l’influence du réchauffement climatique est amplifié en Arctique. De plus, cette partie du pays est actuellement concernée par une zone de hautes pressions isolées qui n'arrivent pas à descendre plus au sud ce qui empêche l'air frais de venir du nord.

La Sibérie n’est pas le seul pays concerné puisqu’en Scandinavie et en Finlande de hautes températures sont aussi attendues.

En France, les températures vont aussi monter dans les jours qui arrivent pour atteindre près de 35°C sur tout le territoire.

Les Éclaireuses

Crédits : The weather channel  

 

 

Tags : News divertissement